RTBFPasser au contenu
Rechercher

Sciences insolites

Des scientifiques ont réussi à rajeunir des cellules cutanées de 30 ans !

27 avr. 2022 à 13:18 - mise à jour 27 avr. 2022 à 15:53Temps de lecture2 min
Par Chloé Rosier

Des scientifiques sont parvenus à rajeunir la peau d’une femme de 53 ans à celle d’une femme de 23 ans.

Dans une étude publiée dans la revue eLife, une équipe de l’institut Babraham, au Royaume-Uni, explique comment ils ont réussi à rajeunir les cellules cutanées d’une femme de 53 ans pour qu’elles ressemblent et se comportent comme celles d’une femme de 23 ans.

La genèse de l’expérience

Le lauréat du prix Nobel Shinya Yamanaka, chercheur à l’Université de Kyoto au Japon, est l’auteur du développement de cellules souches pluripotentes induites (iPSC). Il a réussi à transformer pour la première fois des cellules "normales" qui ont une fonction spécifique en cellules souches qui peuvent prendre différentes formes après avoir été "reprogrammées".

L’équipe, composée du biologiste moléculaire allemand Wolf Reik, de Diljeet Gill et d’une autre équipe de l’Institut Babraham se sont appuyés sur les travaux de Yamanaka pour étudier la production de collagène dans des cellules de peau reprogrammées.

Des cellules de 30 ans de moins

Le but des scientifiques était de reprogrammer les cellules pour les rajeunir mais sans leur faire perdre toute leur identité comme c’est le cas dans les travaux de Yamanaka. En effet, le collagène est très important pour la peau, les tendons, les ligaments, les os et la cicatrisation, il faudrait donc pouvoir le conserver.

Dans leur expérience, ils ont donc exposé les cellules aux facteurs de Yamanaka pendant 13 jours seulement afin qu’elles continuent de jouer leur rôle mais qu’elles perdent les changements normaux liés au vieillissement des cellules.

"Je me souviens du jour où j’ai reçu les résultats et je ne croyais pas vraiment que certaines des cellules avaient 30 ans de moins qu’elles n’étaient censées l’être", a déclaré Gill à la BBC. "Ce fut une journée très excitante."

Mais ce n’est pas la fontaine de jouvence

L’équipe qui a fait cette découverte ralentit tout de suite les attentes de millions de gens qui rêvent de retrouver la peau de leurs 20 ans. La technique utilisée pour rajeunir les cellules augmente le risque de cancer, en raison de la création de changements génétiques durables dans les cellules.

Cependant, cette expérience a un potentiel positif très grand pour d’autres raisons. Wolf Reik affirme selon CambridgeIndependent, que la méthode de rajeunissement des cellules pourrait aider à accélérer le temps de guérison chez les grands brûlés.

L’équipe, dans un communiqué de presse, espère malgré tout réussir à identifier les gènes qui rajeunissent sans reprogrammation, et cibler spécifiquement ceux qui réduisent les effets du vieillissement.

La science a réussi à faire rajeunir la peau de 30 ans

La claque de François

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

200 familles belges adoptent un blob, un drôle d’organisme unicellulaire pas vraiment rassurant

Sciences insolites

Transformer l’air en viande : c’est possible ?

Sciences insolites

Articles recommandés pour vous