Santé & Bien-être

Des substances industrielles toxiques détectées dans des pailles à boire "durables"

Dans les pailles faites de matériaux végétaux.
24 juin 2022 à 09:38Temps de lecture1 min
Par Belga

Des étudiants en biologie de l’Université d’Anvers ont détecté des PFAS, des substances industrielles toxiques, dans des pailles à boire faites de matériaux végétaux. "Ces pailles durables le sont donc moins que ce que l’on pensait", a commenté vendredi l’UAntwerp.

Deux étudiants en bachelier ont étudié dans quelle mesure des substances per- et polyfluoroalkylées (PFAS) se retrouvaient dans différents matériaux présents sur le marché belge, et utilisés comme alternatives aux pailles en plastique.

 

Outre les pailles en matériaux végétaux, comme le carton ou le bambou, ils se sont également penchés sur la présence de PFAS dans les pailles en verre, en acier inoxydable ou en plastique. Au total, une quarantaine de marques ont été analysées. Des traces de PFAS ont été détectées dans toutes les pailles en matériaux d’origine végétale.

Les scientifiques ne peuvent pas contre pas encore se prononcer sur les risques pour la santé, car on ne sait pas dans quelle mesure les PFAS se libèrent au contact des aliments. L’étude représente cependant un "signal d’alarme", estiment les deux étudiants.

Seules les pailles en acier inoxydable étaient exemptes de PFAS.

Sur le même sujet :

Archives ONPP du 13/09/2018

Pailles en maïs, carton, bambou, inox... le choix est vaste pour éviter le plastique

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Des étudiantes imaginent une paille anti-GHB

Tipik - Pop Culture

7 alternatives aux pailles en plastiques pour un monde plus sain

Zéro Déchet

Articles recommandés pour vous