RTBFPasser au contenu
Rechercher

Fenêtre sur doc

« Des vagabonds ou des dieux en déroute » : ou 40 ans d’histoire d’une troupe de théâtre itinérant

Des vagabonds ou des dieux en déroute
22 févr. 2022 à 17:03Temps de lecture2 min
Par Anne Schiffmann

Créée en 1980, la compagnie belge de théâtre forain " Les Baladins du Miroir " a fêté il y a peu ses 40 années d'existence. Autour de témoignages, d’archives et d'images inédites rassemblées au fil du temps, ce documentaire de Bernard Gillain retrace 40 ans de créations et d'itinérance de cette troupe pas comme les autres.

Un film à ne pas manquer le samedi 26/02 à 23h20 dans Fenêtre sur doc sur La Trois et à revoir sur Auvio

Des Vagabonds ou des Dieux en déroute, de Bernard Gillain

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Diffusé dans le cadre d’une semaine de programmation spéciale de la RTBF dédiée aux arts de la scène, ce documentaire, tourné avant la crise sanitaire, montre à quel point " le spectacle vivant " porte si bien son nom.

 

Créée par Nele Paxinou en 1980, et dirigée depuis 2015 par Gaspar Leclère, les " Baladins du Miroir " avec leurs roulottes et leurs camions, sillonnent les routes depuis plus de 40 ans à la rencontre des spectateurs. De Belgique au Québec, en passant par la France ou l’Afrique, ces Baladins offrent un arrêt sur image, un temps de respiration dans ce monde chahuté. Entre deux voyages, la troupe est installée en Wallonie (à Thorembais les béguines d’abord et à Jodoigne ensuite) et a développé un pôle culturel de création du théâtre forain.

Depuis sa création, la compagnie défend un théâtre populaire et festif. Les Baladins se présentent d’ailleurs volontiers comme " des marchands de fête ". Un credo qui transpire tout au long de ce documentaire tendre et joyeux à la fois et qui rappelle à quel point les artistes font du bien à nos vies. De la fondatrice à l’actuel directeur, des acteurs et actrices à toute l’équipe technique : tous nous racontent l’histoire d’une formidable aventure humaine et artistique. Ils racontent l’histoire d’une grande famille de passionnés unis par ce même esprit de troupe et cette envie d’un théâtre qui bouge. " On n’est pas enfermés dans une boîte, on va vers les gens " dit l’un d’eux. " Si on est dans cette aventure-là, c’est qu’on a envie de raconter la vie " dit un autre.  

Pour le directeur actuel des Baladins du miroir, " avoir 40 ans, c’est pouvoir regarder en arrière sans nostalgie et avoir un regard simple sur ce qu’on a fait ". Les baladins sont heureux du travail accompli mais en questionnement sur l’avenir et sur l’itinérance. Pourvu qu’ils continuent à nous faire rêver !

Produit par Media Res en coproduction avec la RTBF

Sur le même sujet

« Le ministre des poubelles » : portrait d’un artiste congolais hors du commun

Fenêtre sur doc

Jeune et artiste : entre galère, sacrifices, motivation extrême et rêves de réussite

Regions Bruxelles

Articles recommandés pour vous