High tech

Désinformation : TikTok s’engage à faire mieux

© Getty Images

10 juin 2020 à 15:00Temps de lecture1 min
Par Anthony Mirelli

Le réseau social préféré des adolescents promet de lutter encore plus contre la désinformation.

Lors d’un entretien en visioconférence avec Thierry Breton, Commissaire européen au Marché intérieur, Kevin Mayer, nouveau patron de TikTok, s’est engagé à suivre le Code de conduite européen en matière de désinformation.

"Bonne conversation avec Kevin Mayer, CEO de TikTok", a déclaré Thierry Breton sur son compte Twitter. "Divertissant des millions de personnes, TikTok a un rôle à jouer contre la désinformation, en particulier dans la lutte contre le coronavirus. J’invite les principales plates-formes à s’abonner au Code de conduite européen pour lutter contre la diffusion de fake news et améliorer la transparence."

Loading...

Ces derniers mois, Thierry Breton s’est également entretenu avec Mark Zuckerberg (PDG de Facebook), Sundar Pichai (PDG de Google), Tim Cook (PDG d’Apple) et Jack Dorsey (PDG de Twitter), afin de poursuivre la lutte contre la désinformation.

Si toutes ces grandes entreprises sont touchées par ce problème, TikTok l’est davantage. Les théories du complot y sont légion, tout comme du contenu soutenu par le mouvement antivax, entre autres. La cible du réseau social, plus jeune que ses concurrents, rend donc ces contenus encore plus dangereux que sur Twitter ou Facebook, par exemple.

Sur le même sujet

The Weeknd prépare un concert virtuel sur TikTok

High tech

TikTok continue de séduire, avec 87 millions de téléchargements au mois de juin

High tech

Articles recommandés pour vous