"Destination festivals" : c’est comme si vous y étiez mais sans le public

Scène installée à Rocourt sur le futur site des Ardentes

© RTBF

25 juin 2020 à 09:06Temps de lecture3 min
Par I.L. avec D. Brichard

Dans le cadre du plan de relance Restart pour la culture, la RTBF diffuse dès ce vendredi 26 juin, des capsules "Destination festivals". Le principe : une scène, des artistes en live de la Fédération Wallonie-Bruxelles sur les sites déserts de festivals de la capitale et du sud du pays.

Pour chaque festival, une capsule de 15 minutes est enregistrée grâce au travail rémunéré d’acteurs qui travaillent traditionnellement dans le secteur de la musique. Exemple : le 23 juin dernier, deux artistes enregistraient sur le site des Ardentes. Nous avons pris le pouls de ces enregistrements hors du commun.

Parcours et ambiance

Enfin, nous y sommes. Le GPS indique : un kilomètre avant la rue de l’Arbre Courte Joie à Rocourt. Nous approchons d’un champ, partiellement peuplé d’arbres fruitiers. C’est là même que l’édition 2020 des Ardentes devait avoir lieu. C’était même l’année du grand déménagement puisque le festival liégeois aurait dû quitter Coronmeuse pour ce décor très nature.

Mais tout ça, c’est du passé car le coronavirus en a décidé autrement. Du côté du gouvernement, la consigne est claire : pas de festival cet été. Les organisateurs devront attendre 2021 avant de donner naissance à la nouvelle version des Ardentes sur ce site.

Des scènes érigées pour des émissions hautes en couleurs

Et pourtant, ce mardi 23 juin, une scène se dresse à l’horizon. Le soleil chauffe et une mélodie résolument hip hop flotte discrètement dans l’air ambiant. En s’engageant dans la prairie, on découvre un food truck qui laisse échapper des odeurs de croque-monsieur. Tout cela fait penser à une ambiance qui va manquer cette année. En marchant quelques mètres de plus, on aperçoit clairement deux silhouettes se dandiner élégamment, entourés de LEDS qui scintillent en plein jour.

Plus on avance, plus les beats s’intensifient. Face à eux, pas de public en délire mais quelques cameramen très concentrés. Ce qui se passe là, c’est une idée de la RTBF pour soutenir le secteur de la musique. Ici, on tourne "Destination festivals", un programme TV qui passera pendant les vacances dans le cadre du plan "Restart". Le pitch est simple : installer une scène sur le site d’un festival partenaire, et réaliser la captation des "live" de deux artistes issus de la fédération Wallonie Bruxelles.

 

© RTBF

"C’est très important pour la RTBF d’aider les festivals, les artistes, mais aussi toutes les personnes qui travaillent dans ce secteur qui en a bien besoin pour l’instant ", explique la productrice de "Destination Festivals", Virginie Vancoillie. Dans cette émission, on donne rendez-vous aux festivaliers chaque vendredi sur La Deux en seconde partie de soirée. "L’idée est de continuer à faire vivre les festivals et surtout de donner rendez-vous à leurs publics l’an prochain en vrai".

 

Virginie Vancoillie – productrice "Ambiance Festivals"
Virginie Vancoillie – productrice "Ambiance Festivals" © RTBF

Un peu de beurre dans les épinards

Dans cette prairie, la scène n’appartient pas au service public. Elle est louée à un prestataire privé. Le foodtruck présent devait en principe aller aux Ardentes, mais petite consolation pour ses patrons, ils ont été engagés pour cette journée de tournage.

Les roadies quant à eux, sont ceux des grands concerts et festivals belges qui n’ont plus travaillé depuis des mois. "Ça fait beaucoup de bien au moral et ça fera aussi du bien au portefeuille ne fût-ce que pour payer les frais fixes de ce mois, car on est dans une période très compliquée. On espère que dautres choses se débloqueront le mois prochain mais on est très inquiets car pour linstant le carnet de commandes est vide", témoigne Olivier Roy (régisseur).


►►► Notre dossier sur le coronavirus


Les artistes ne se produisent pas gratuitement non plus. Le cachet du jour tourne autour des 2000 euros et là aussi ça fait du bien : "Il y a un côté un peu poétique de reprendre contact comme ça pour dire qu’on est toujours là […] et ça fait extrêmement plaisir de remonter sur scène et de montrer ce quon aurait pu faire [] On devait jouer aux Ardentes, alors quand on ma proposé cette prestation, c’était déjà super et en plus on est rémunérés [] Il ne faut pas trop se plaindre car cest dur pour tout le monde", témoigne le chanteur ÂA.

Le chanteur belge ÂA
Le chanteur belge ÂA © RTBF

A Couleur Café on programme déjà la prochaine édition

Au total huit organisateurs accueillent "Destination Festivals", comme Dour, Ronquières ou encore Couleur café.

Son patron, Patrick Wallens, est ravi de la démarche mais il pense surtout à son édition 2021 : "La RTBF nous a proposé de faire deux captations avec deux groupes belges qui étaient programmés pour le festival. On a déjà enregistré et ça faisait du bien, même sans public. Mais on travaille déjà à la programmation de lan prochain. Ça va être explosif car le plaisir sera à la hauteur de la frustration de cette édition [] Le gouvernement nous a permis de ne pas devoir rembourser le public, mais plutôt de lui proposer un bon à valoir pour les prochaines éditions, ce qui nous a permis de garder la tête hors de leau ".

Patrick Wallens – directeur du Festival Couleur Café
Patrick Wallens – directeur du Festival Couleur Café © RTBF

L’émission sera diffusée le 26 juin sur La Deux. Cest le week-end où Couleur Café aurait dû avoir lieu, "on espère que le public pourra tout de même capter un peu d’émotion et dambiance du festival ".

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous