Regions Luxembourg

Deux Liégeois investissent 16 millions pour offrir une nouvelle vie à l'abattoir de Bastogne

Les deux investisseurs liégeois

© Philippe Herman

A Bastogne, l'abattoir est fermé depuis quatre ans, pour donner suite au scandale Veviba (falsification d'étiquettes de congélation, produits non-conformes). Après plusieurs espoirs puis rebondissements, l'abattoir semble avoir trouvé de solides repreneurs.

Bernard Gotta (Liège) et Marcel Peters (St Vith) sont complémentaires. Le premier a ses clients en Belgique alors que le second exporte à 80% vers les pays limitrophes. Et tous deux arrivent en fin de parcours dans leurs installations respectives. Objectif aujourd’hui, regrouper toutes leurs activités actuelles sur le site Bastogne et les développer. Sur le parc d'activités de Bastogne il y 1700m² de bâtiments et un abattoir équipé.

" Des choses peuvent être conservées ", explique Pascal François porte-parole des deux repreneurs, "je pense à la chaîne d’abattage par exemple, mais elle doit être rénovée en profondeur et agrandie. Le plan d’investissements se monte à 16 millions € et à côté des travaux de réaménagement, nous allons construire de nouveaux espaces, c’est une refonte complète du site ! "

Les repreneurs espèrent pouvoir débuter les travaux en 2024 pour une réouverture donc dans deux bonnes années ! Pour les centaines d'éleveurs de bovins du centre- Ardenne c’est la perspective de retrouver un lieu d'abattage proche de leurs exploitations.

Articles recommandés pour vous