Deux morts en marge de manifestations antiracistes dans le Wisconsin : un jeune blanc de 17 ans, auteur présumé des tirs, a été arrêté

Wisconsin : Violences en chaîne

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

27 août 2020 à 13:28 - mise à jour 27 août 2020 à 13:28Temps de lecture2 min
Par Am.C. avec AFP

Un adolescent de 17 ans a été arrêté mercredi après la mort de deux personnes abattues dans la ville américaine de Kenosha, où un cocktail dangereux, mêlant émeutiers et groupes d’autodéfense armés s’est formé à la suite d’une apparente bavure policière.


►►► À lire aussi : Un policier tire dans le dos d’un homme noir, des protestations éclatent dans le Wisconsin


Malgré l’imposition d’un couvre-feu, le déploiement de 250 soldats de la Garde nationale et les appels au calme lancés par la famille de Jacob Blake, ce scénario s’est répété dans la nuit de mardi à mercredi. Dans ce contexte de tension extrême, deux personnes ont été tuées par balles et une troisième blessée peu avant minuit dans des circonstances qui restent assez confuses.

Kyle Rittenhouse, habitant le village voisin d’Antioch, dans l’Etat de l’Illinois, à une trentaine de kilomètres, est soupçonné d’être l’auteur de ces tirs. Il a été interpellé en vue de son inculpation pour meurtre, a annoncé la police locale sans donner plus de détails.

Selon les médias locaux, il a été vu en présence d’hommes armés qui se présentent comme des "milices" ou des "groupes d’autodéfense", désireux de protéger la ville. Le shérif du comté David Beth a confirmé leur présence dans le secteur, sans préciser si le tireur appartenait à ces groupes. Le New York Times a pu retracer son parcours en analysant plusieurs heures de vidéos filmées, dont certaines ont été diffusées en direct sur YouTube.

Loading...

Avant la fusillade, Kyle Rittenhouse, t-shirt vert et casquette blanche, a répondu aux questions d’un journaliste. Il a affirmé qu’il était venu à Kenosha pour protéger un magasin incendié la nuit précédente. "C’est pour ça que j’ai mon fusil parce que je dois aussi me protéger", déclare-t-il dans un clip diffusé sur Twitter.

Loading...

Le jeune homme blanc était armé d’un fusil de type AR-15. Sur l’un des enregistrements, il semble s’enfuir alors qu’un autre jeune s’écroule au sol avec une balle dans la tête. Sur une autre, on le voit être poursuivi par un groupe, tomber à terre, se retourner l’arme à la main. Des tirs sont alors audibles. Kyle Rittenhouse se dirige ensuite vers les forces de l’ordre, les mains en l’air. Il ne sera pourtant pas immédiatement arrêté.

Loading...
Loading...

Le président Trump, qui a régulièrement défendu le droit au port d’armes et à l’autodéfense, un discours cher à sa base électorale, ne s’est pas exprimé sur cet épisode dramatique, mettant l’accent sur les débordements commis par les manifestants.

"Nous ne tolérerons pas les pillages, les incendies criminels, la violence et l’anarchie dans les rues américaines", a tweeté le milliardaire républicain en promettant, selon son slogan de campagne pour la présidentielle du 3 novembre, de "rétablir la LOI et l’ORDRE !" à Kenosha.

Pour ce faire, a-t-il fait savoir, le gouverneur du Wisconsin a accepté l’envoi de nouveaux renforts, aussi bien des membres de la police fédérale que des soldats de la Garde nationale, dans cette ville de 100.000 habitants.

Loading...

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous