Premier League - Football

Deuxième triplé en deux matches, la machine Haaland porte déjà City et établit des records

© AFP or Licensors

31 août 2022 à 20:21Temps de lecture1 min
Par Martin Weynants avec AFP

Erling Haaland n’a pas tardé à trouver ses marques en Premier League. La machine à marquer norvégienne enquille déjà les buts à un rythme effréné. Pour la deuxième rencontre consécutive, il a planté un triplé. Le promu Nottigham Forrest n’a pas eu voix au chapitre à l’Emirates Stadium (6-0). Kevin De Bruyne est monté à la 69e minute.

On savait que le mariage entre le jeu léché de Guardiola et l’instinct de buteur du Cyborg pouvait faire des ravages. Il n’a pas fallu attendre longtemps pour trouver les bons réglages. Après à peine 5 sorties sur les pelouses anglaises, il affiche… 9 réalisations. Soit près de 50% de la production offensive mancunienne.

Le joueur de 22 ans est devenu le joueur le plus rapide à inscrire 2 triplés en Premier League en y arrivant dès son 5e match en bleu ciel, alors que la meilleure marque précédente était de 21 matches par Demba Ba.

Il a surtout déjà porté son total à 9 réalisations lors de ses 5 premiers matches, une de plus que Sergio Agüero, déjà sous le maillot de City et Mick Quinn avec Newcastle.

Une reprise en un temps, un but opportuniste et une tête au cœur de la mêlée : face à Forrest, le Norvégien a laissé entrevoir l’étendue de sa palette. Point commun entre tous ces buts ? Il est pratiquement à chaque fois dans le petit rectangle ! Un détail important qui pourra servir aux Cityzens face à des équipes repliées. Tout comme sa capacité à combiner avec ses équipiers.

Joao Cancelo (50e) et Julian Alvarez (65e et 88e) ont fini le travail en deuxième période.

Loading...

Arsenal continue de surprendre, Liverpool revient de loin

Avec 13 points sur 15, les Skyblues pointent à la deuxième place du classement derrière une étonnante équipe d’Arsenal.

Les Gunners affichent toujours le maximum de points après 5 journées. Gabriel Jesus a fait plier Aston Villa. A l’affût sur un ballon relâché par Emi Martinez, le Brésilien a ouvert le score. Signe de leur confiance actuelle, les Londoniens n’ont pas paniqué après l’égalisation de Douglas Luiz (74e). Gabriel Martinelli a replacé Arsenal devant quasi immédiatement (76e).

Mené par Newcastle et un but de la recrue Alexander Isak, Liverpool a émergé au bout des arrêts de jeux. Roberto Firmino a d'abord égalisé à l'heure de jeu (61e) avant que Fabio Carvalho n'arrache la victoire à la 98e minute !




 

Loading...
Loading...

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous