Regions Bruxelles

Devenez l’artiste qui va décorer les tunnels des stations de tram

28 mai 2021 à 11:41 - mise à jour 28 mai 2021 à 12:49Temps de lecture2 min
Par Vivre Ici Bruxelles

Bruxelles Mobilité cherche des artistes… et ce n’est pas nouveau. Cela fait plusieurs années que l’institution travaille en collaboration avec la STIB pour réaliser des projets d’embellissement des trémies de stations de tram. Régulièrement des appels sont lancés aux artistes pour leur proposer de réfléchir à des projets d’habillage de ces espaces perdus.

Mais c’est quoi une trémie ?

Le terme n’est pas forcément connu de tous. Les trémies sont les ouvertures dans le sol et les rampes qui permettent aux trams de circuler entre la surface et le sous-sol. L’objectif est de valoriser ces espaces " perdus " et mieux intégrer les trémies dans l’environnement urbain.

Ces entrées sont composées de murs en béton brut ou maçonnés. Les artistes seront invités à intervenir sur cet espace qui aura été nettoyé et traité.

Des embellissements ont déjà eu lieu sur les trémies boulevard Jamar et boulevard Lemonnier près de la Gare du Midi ainsi que sur les trémies avenue de Jette et avenue de la Liberté au niveau de la station Simonis. C’est le tour maintenant des stations Meiser, boulevard Auguste Reyers, là où passent les trams 7 et 25.

Qui peut rentrer un projet et comment ?

L’appel s’adresse à toutes les personnes majeures, individus ou collectifs, qui pratiquent l’art urbain mural.

Les projets doivent être remis pour le 8 août et seraient réalisés à l’automne 2021.

Les techniques utilisées pour la réalisation de l’œuvre peuvent être celles habituellement utilisées pour le Street art (bombe, pochoir, etc.) pour autant qu’elles soient adaptées au support pictural (béton lavé et peint), qu’elles se conforment aux normes de sécurité et qu’elles garantissent une durée de vie de 5 années.

Le choix final s’effectue sur quel critère ?

  • l’adéquation de l’œuvre avec l’environnement urbain ;
  • le concept général, les intentions du projet ;
  • la faisabilité technique concernant la réalisation et durabilité de l’œuvre ;
  • la dimension sociale, même participative si possible.

Bruxelles Mobilité et la STIB souhaitent au maximum intégrer l’avis des riverains et des usagers à toutes les étapes du projet. Après une petite présélection sur les critères techniques, une short-list de candidats et leurs projets sont habituellement soumis au vote du public, notamment sur nos réseaux sociaux.

Un plus pour les artistes

Les artistes font des retours assez positifs sur ce type de travail par exemple sur les contacts avec les habitants du quartier, qui viennent à leur rencontre, regarder leur travail. Les riverains sont souvent heureux d’assister à ce type d’intervention d’embellissement. Et puis travailler directement sur les voies à la sortie du tunnel des trams est une expérience unique. Une ambiance et une acoustique très spéciale se dégagent de cet endroit. Un tel lieu, c’est un défi pour les artistes, qui sont amenés à travailler de nuit ou à peindre " en rappel " avec des cordes.

Retrouvez tous les documents de l’appel à projet en news sur le site de Bruxelles Mobilité.

Chaque jeudi, retrouvez Camille Thiry, porte-parole de Bruxelles Mobilité dans Vivre Ici Bruxelles vers 15h.

Sur le même sujet

Des conseils pour rouler à vélo avec son enfant en toute sécurité

Vivacité

Le GSM n'est pas dangereux qu'au volant

Regions Bruxelles

Articles recommandés pour vous