RTBFPasser au contenu
Rechercher
Icône représentant un article audio.

Tendances Première

Devenir maman à plus de 35 ans, est-ce vraiment risqué ?

Tendances Première : Les Tribus

Aline Schoentjes: l'âge maternel avancé

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

20 avr. 2022 à 05:05 - mise à jour 20 avr. 2022 à 05:06Temps de lecture13 min
Par La Première

C’est un phénomène qui a tendance à augmenter. Les grossesses dites "tardives" sont de plus en plus nombreuses. Mais y a-t-il vraiment des risques pour la maman et le bébé ? Aline Schoentjes, sage-femme chez Amala, nous en parle dans Tendances Première.

On appelle aussi ce phénomène "grossesse gériatrique". Un terme assez mal venu, car peut-on réellement dire d’une femme de plus de 35 ans qu’elle dépend de la gériatrie ? Peu de femmes se retrouvent dans cette catégorie, si ce n’est les très rares qui tombent enceintes après 60 ans.

Aujourd’hui, une maman de plus de 35 ans est mieux acceptée par la société et par le monde médical qu’auparavant. C’est dû à un changement de valeurs, de normes, d’habitudes. Mais cela soulève aussi d’autres questions : celles de l’accès à la contraception, de la conciliation de la carrière et du désir d’enfants, de la précarisation, etc.

On pointe souvent, même dans le monde médical, les risques que de telles grossesses pourraient engendrer. Pourtant, il y a lieu de se rassurer. Car si ces risques augmentent bel et bien avec l’âge, ils sont loin d’être absolus et systématiques. Les mamans de plus de 40 ans ont ainsi six chances sur dix de passer une grossesse totalement normale.

Certes, l’âge joue, mais autant que le fait d’avoir déjà accouché et le fait d’être en bonne santé.

Aline Schoentjes nous explique quels sont réellement ces risques, et à quoi faut-il faire attention lorsque l’on tombe enceinte après 35 ans.

Sur le même sujet

Pilule contraceptive : que faire en cas d’oubli ?

La Grande Forme

Quels cosmétiques peut-on utiliser pendant la grossesse ?

Beauté

Articles recommandés pour vous