RTBFPasser au contenu
Rechercher

Sport

Diables Rouges : Axel Witsel veut encore jouer 3 ans

Diables Rouges : Axel Witsel veut encore jouer 3 ans

Diables Rouges

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

30 mai 2022 à 15:09Temps de lecture2 min
Par Vincent Langendries

Ce lundi, pour la première conférence de presse du rendez-vous des Diables à Tubize, Eden Hazard était au programme. Mais son arrivée tardive au camp de base (en raison des festivités madrilènes) a été compensée par la venue d'Axel Witsel. Le deuxième diable le plus capé de l'histoire (120 sélections) est toujours aussi heureux de retrouver la maison "belge" et évoque son avenir.

Axel Witsel n'est pas encore à la retraite
Axel Witsel n'est pas encore à la retraite © Tous droits réservés

A 33 ans, je ne me sens pas à la retraite

Axel Witsel a d'abord évoqué sa situation personnelle. En fin de contrat à Dortmund, il a fait ses adieux au Borussia avant un nouveau et dernier défi.

" J’ai envie de rester au top niveau encore 3 bonnes années. Pour mon futur, on va voir ce qui se passe dans les prochaines semaines mais c'est vrai que l'année n'a pas été simple. En janvier et février j'ai peu joué mais par la suite j'ai pu enchainer jusqu'en fin de saison. Ce n'est pas toujours facile car, lorsque tu es en fin de contrat, certains clubs peuvent te mettre à la cave. Cela n'a pas été mon cas et je remercie Dortmund pour cela. Maintenant il y a un nouveau challenge." A la question de savoir ce que sera ce nouveau défi, Witsel reste évasif : "je ne peux rien dire maintenant. A l'heure qu'il est je ne sais pas où je serai. Mais la Coupe du Monde arrive et il faut donc bien réfléchir".

Je veux aller jusqu'à l'Euro 2024

Axel poursuit : "A 33 ans on réfléchit différemment qu’à 25 ans. Je prends plus en considération la famille…mais j'ai envie de rester au top niveau".

La Chine ? "Non, c'est déjà fait (sourires)".

Une destination exotique ? "Non ce n'est pas dans ma tête. Un beau projet en Europe ce sera plus facile pour rester au top".

L'OM s'est renseigné ? "Je ne sais pas…on verra ce qui va se passer. Et puis au niveau de l'équipe nationale l'Euro 2024 en Allemagne (pays que je connais bien) c'est mon objectif. D'autres trentenaires n'ont pas non plus l'envie de stopper net. Jan Vertonghen par exemple, je ne le vois pas non plus arrêter après le Qatar !"

La Ligue des Nations, les matchs de trop ?

Kevin De Bruyne a été franc dans une récente interview. Il déclarait que la ligue des nations ça ne l'intéressait pas. Quatre matchs en juin, des matchs en trop, des matchs amicaux dans une saison déjà trop longue. Brandon Mechele, également invité devant la presse ce lundi était du même avis. "Je comprends ce point de vue, dit Witsel, c’est vrai qu’il y a beaucoup de matchs. Mais on est tous contents de se retrouver d’autant qu’en mars la plupart d'entre nous étions absents. A partir du moment où on est là, il faut jouer à fond par respect pour le public. Le stade sera plein (40.000 spectateurs) et c'est bien pour nos fans. Ces matchs on va les jouer à fond."

Courtois le meilleur du monde, Onana c'est costaud

Enfin, Axel, du haut de ses 120 caps a couvert d'éloges son équipier Thibaut Courtois. "Je n'ai pas regardé totalement la finale de ligue des champions mais on connait Thibaut. Il a simplement confirmé ce qu'il sait faire. Je ne suis pas surpris. Il fait des arrêts que d’autres ne font pas. Il est toujours cool, et il est incroyable à la relance, au pied...il a beaucoup progressé. Aujourd'hui on peut dire que c’est le meilleur tout simplement. S'il peut gagner le Ballon Or ? Je ne sais pas car pour un gardien c'est compliqué de décrocher ce prix (ndlr : le seul gardien Ballon d'Or c'était Lev Yachine en 1963). Sincèrement Benzema a été extraordinaire cette saison et il le mérite."

Quant aux petits nouveaux du groupe des Diables (Openda et Onana), Axel les découvrira en chair et en os lors de ce rassemblement. "Rien qu'en saluant Onana tout à l'heure...on voit que c'est costaud ! Non sérieusement, je ne sais pas si c'est mon remplaçant naturel mais cela fait plaisir d'avoir ces jeunes avec nous. C'est un vent de fraîcheur et on aura besoin de joueurs comme ça dans les années qui viennent. "

Sur le même sujet

Diables Rouges : Brandon Mechele aspire à du temps de jeu pour son retour chez les Diables Rouges

Diables Rouges

Articles recommandés pour vous