Diables Rouges

Diables Rouges : Belgique-Croatie, le match qu'il fallait !

© Belga

Belgique - Croatie : 06 juin 2021 (1-0)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Vous étiez inquiets ? Moi pas. Mais bon … je suis de nature optimiste. Après les "zakouskis" tièdes de jeudi, les interrogations fusaient de toutes parts. Mais le plat croate plus copieux offert aux Diables ce dimanche a rassuré les sceptiques.

La Croatie et ses quelques stars emmenées par le monstrueux Modric nous ont, c’est vrai, baladé. Une balade de 10 minutes… avec un ballon inaccessible pour nos Diables, étouffés par la supériorité et la technique d’un milieu de terrain adverse séduisant. Dix minutes… soit le temps d’ajuster les positions au cœur du jeu et de presser plus haut et voilà les rouages qui se remettent en place. Montrer cette "flexibility" chère à Martinez. Et au bout de l’histoire de ce match, un sentiment qui fait du bien. Les Diables sont prêts.


►►► À lire aussi : Martinez après la victoire contre la Croatie : "très content de l'engagement et de l’intensité"


Le "11" est connu

Roberto Martinez nous l’avait dit en avant match. Le "Onze" aligné ne serait pas celui qui débuterait l’Euro. Bon, le coach dit vrai. Mais ce qu’il n’a pas dit, c’est que cette équipe alignée au coup d’envoi est, selon moi, à 90% celle qui affrontera la Russie. Partant du principe que ni De Bruyne, ni Witsel, ni Eden Hazard ne commenceront samedi, que reste-t-il comme question ? Celle du flanc gauche est réglée car malgré le match rassurant de Chadli, Thorgan Hazard semble partir comme titulaire certain. Castagne à droite aussi. La défense est connue, le milieu axial aussi. Par contre, dans le trio offensif…vous choisiriez qui entre Doku et Mertens ? Choix compliqué mais l’hésitation existe-t-elle dans l’esprit du sélectionneur ? Doku est en meilleure forme mais Martinez penchera sans doute pour son fidèle et expérimenté Napolitain. Voilà pour les supputations.

Philou est rassuré

Pour les certitudes, la plus évidente reste que le Stade Baudouin est trop vide. Que les supporters manquent (malgré la belle initiative des fans belges avec cette banderole de soutien). Avant d’aller se frotter aux supporters russes et danois, ça nous aurait fait tellement de bien de vibrer avec 30.000 inconditionnels. Nul doute que les Diables puiseront dans ce manque de contact chaleureux une force supplémentaire. Quant à Philippe Albert, il m’avait dit jeudi soir être moins confiant que prévu après l'épisode  grec. Là je sens mon "Philou" requinqué…et rien que ça… croyez-moi, c’est quelque chose !

Courtois, Lukaku... ces héros

Courtois, the Best !
Courtois, the Best ! Belga - Dirk Waem

Attention … je ne vous dis pas que tout sera simple, j’ai même la certitude que notre parcours sera bel et bien semé d’embûches. Mais dans l’adversité, dans les moments compliqués…les Diables ont beaucoup progressé. Notre épine dorsale est plus solide que par le passé. Les solutions plus nombreuses.

Quel arrêt !

Et puis prenez nos deux extrêmes : le gardien et l’attaquant. Thibaut Courtois est le meilleur en ce moment…punaise…quel arrêt à la fin ! Le type…il ne touche quasi aucun ballon pendant 91 minutes et il te sort ça sans broncher. Et que dire qu'on ne sait déjà de ce Romelu Lukaku. Au-delà de ses stats…mets toi dans la peau du gars qui doit défendre sur lui en ce moment. Non mais… faut avoir du coffre, du courage et un fameux capital confiance pour le mettre au tapis ou hors du match. L’action avec son contrôle poitrine, son toucher, sa percée insaisissable…c’est beau non ? Et puis 60 buts en équipe nationale à 28 ans (plus précoce que tous les autres grands buteurs européens), respect ! Mais là…Romelu doit en garder sous le pied. C’est à partir de samedi que ça compte !


►►► À lire aussi : Tainmont : "Lukaku est devenu le leader de l’attaque, mais aussi de cette équipe"


Eden a retrouvé son jardin

Eden Hazard de retour
Eden Hazard de retour Belga - Virginie Lefour

Un an et demi qu’on attendait ça. C’est dingue de se passer de Hazard en équipe nationale pendant une si longue période. Douze matchs au total. En son absence une seule défaite (en Angleterre en Ligue des Nations), 3 nuls et 8 victoires. On avait appris à vivre sans lui. On le sentait impatient (qui ne l’était pas ?) en s’échauffant. On le sentait presque fébrile. Presque ému en montant au jeu. Quel chemin de galère pour s’offrir ces 10 petites minutes. J’ai aimé aussi le geste de Lukaku qui n’hésite pas un quart de seconde avant de lui filer le brassard (pas un cadeau de l’accrocher d’ailleurs). Geste qui en dit long. Alors, c’est clair…l’équilibre est encore fragile mais ça fait du bien de l’avoir là, avec nous.

Et puis n’est-il pas dingue de penser que nous allons débuter le premier match d’un grand tournoi sans Axel Witsel, Kevin De Bruyne et Eden Hazard…et que vous savez quoi ? Je ne suis même pas inquiet ! Et ça aussi c'est dingue !

Sur le même sujet

Romelu Lukaku : 60 buts en Diables, si indispensable, tellement décisif

Diables Rouges

Articles recommandés pour vous