Diables Rouges

Diables Rouges : blesser Cristiano Ronaldo...dans son amour-propre

© Tous droits réservés

L'épisode remonte à mars 2007, à l'époque où la Belgique s'articulait autour de Carl Hoefkens, Mark De Man ou Maarten Martens. A l'heure d'affronter un Portugal, finaliste en titre d'un Euro que la Belgique n'avait même pas réussi à disputer, le gardien de l'époque, Stijn Stijnen, y était allé d'une sortie cinglante à l'adresse de la valeur montante d'en face, un certain Cristiano Ronaldo (22 ans) : "On doit se débrouiller pour qu'il sorte blessé après deux minutes". Des propos extraits de leur contexte selon le portier brugeois, mais qui avaient surtout eu le don d'émoustiller l'adversaire à quelques jours du déplacement à Lisbonne. Verdict : un accueil particulièrement chaud à l'aéroport Humberto Delgado, et un... doublé de CR7 dans un match finalement perdu 4-0 ! 3 mois plus tard, les Diables s'inclinaient encore 1-2 à Bruxelles, et depuis lors, ils n'ont plus jamais affronté le Portugal en match officiel...

Pour éliminer le Brésil d'Europe (que la Belgique n'a jamais rencontré en phase finale d'Euro ou de Coupe du Monde!), toutes les conditions devront être réunies, car la Seleçao est une grande équipe de tournoi et CR7 ne semble pas porter le poids de ses 36 ans... Au contraire. 

Avec un groupe frais et dispo (deux jours de récupération en plus et 25 hommes disponibles), la Belgique aura l'embarras du choix.

L'incertitude défensive

Devant Thibaut Courtois, la question du trio défensif fait débat depuis plusieurs semaines. La Belgique est quasiment la seule nation qui ne présente pas de ligne arrière fixe. Roberto Martinez y voit la richesse de disposer de 5 arrière-centraux de valeur égale, et dont la préséance des uns sur les autres varient selon les circonstances et l'adversaire. Pour la majorité des observateurs, ces changements de pions incessants sont plutôt le signe d'une absence d'unanimité.

Mis à part Toby Alderweireld (tellement indiscutable qu'il est, depuis longtemps, le joueur de champ au plus haut temps de jeu chez les Diables Rouges), les deux autres positions permettent à peu près toutes les variantes et toutes les hypothèses. Les deux matchs (très solides) de Dedryck Boyata face à la Russie et à la Finlande devraient lui permettre d'être titulaire contre le Portugal. Et le jeu de tête de Thomas Vermaelen serait bien utile face à celui de l'extra-terrestre Cristiano Ronaldo. A titre personnel, voilà le trio qui me séduit le plus. Mais Roberto Martinez pensera-t-il la même chose ? Osera-t-il se priver volontairement de l'un de ses vice-capitaines, le recordman de sélection en équipe nationale (qui, le cas échéant, honorera à Séville sa 130è cap), j'ai nommé Jan Vertonghen ? Peu probable, connaissant le sens de la loyauté du sélectionneur qui prendra peut-être le risque d'aligner le défenseur de Benfica face à Bernardo Silva (sans compter les fréquents décalages de CR7...). Qu'importe la vitesse, si l'expérience peut en compenser le manque. Tel serait alors le message. Vertonghen-Vermaelen-Alderweireld, Vertonghen-Boyata-Alderweireld, Vermaelen-Boyata-Alderweireld... Faites vos jeux entre ces 3 options. Jason Denayer semble, a priori, partir avec une petite longueur de retard...

Sur les flancs, Thomas Meunier va retrouver sa place à droite et Thorgan Hazard la sienne à gauche. Ses soucis au genou, consécutifs à la rencontre au Danemark, ne sont plus qu'un lointain souvenir. Le cadet des frères est fully fit, au contraire de  Nacer Chadli, qui avait laissé une bonne impression défensive contre la Finlande, mais a malheureusement dû demeurer à Tubize (avec un très mince espoir de débarquer aujourd'hui...). Dommage, car le Liégeois aurait pu être utile en perte de balle, surtout si Martinez décide de titulariser Jan Vertonghen...

Witsel et qui ?

Aux côtés d'Axel Witsel, redevenu disponible et...indispensable, le choix dépendra surtout du rôle conféré à Kevin De Bruyne... Car si KDB est redoutable quand il a le jeu devant lui, il l'est...tout autant quand il joue plus près du but adverse. C'est l'éternelle quadrature du cercle le concernant. Où le placer dans le dispositif ? Sachant que sa présence dans une zone, entraîne son absence dans l'autre... Si le don d'ubiquité pouvait être offert à un joueur, c'est assurément De Bruyne que l'on désignerait comme l'Elu ! En attendant, il faudra trancher. Si le Cityzen est aligné plus haut, alors Youri Tielemans (en-dessous de son niveau lors des deux premiers matchs) reprendra sa place dans l'entrejeu. Dans le cas inverse, il faudra trouver qui aligner à droite de l'attaque...

Pour l'attaque justement, autour de Romelu Lukaku (et de ses désormais 10 buts en grand tournoi !), plusieurs options existent. On imagine qu'Eden Hazard (meilleur au Danemark que face à la Finlande) débutera comme titulaire avec la motivation d'un match dans le match face à Cristiano Ronaldo (dont les mauvaises langues, ou langues bien informées, croient savoir qu'il aurait donné des instructions à ses anciens partenaires du Real Madrid pour ne pas lui faciliter la vie sur les terrains de Liga...). Yannick Carrasco devrait, dans ce cas, patienter sur le banc.

A droite, tout dépendra, dans cette ligne aussi, de Kevin De Bruyne. Si Tielemans est titularisé aux côtés de Witsel, la place lui reviendra. Dans le cas inverse, il faudrait opérer un choix entre Dries Mertens et Jérémy Doku. C'est peu dire que le Napolitain n'a pas convaincu lors des deux premiers matchs (et notamment, pour sa 100è cap). Mais son expérience et sa disponibilité, combinées à la perspective de pouvoir faire monter un Doku en mode dynamite, à l'heure de jeu, quand les organismes portugais commencent à manifester les premiers signes de fatigue, rendent l'hypothèse aussi réaliste qu'excitante...

Bref, si les Diables s'apprêtent à devoir s'arracher face à la Seleçao, on ne doute pas qu'ils ont les moyens de renverser l'obstacle lusitanien, et d'ainsi profondément blesser Cristiano Ronaldo... dans son orgueil et son amour-propre.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous