Football

Diables Rouges : "Ce n'est pas d'un coup de baguette magique qu'on intègre des joueurs dans une équipe nationale" selon Alex Teklak

Alex Teklak : "Ce n'est pas d'un coup de baguette magique qu'on intègre des joueurs dans une équipe nationale"

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Ce samedi soir, les Diables Rouges affrontaient la République d'Irlande, les deux équipes se sont quittées sur un partage 2-2. L'équipe "Complètement Foot" est revenue sur cette rencontre amicale avant la Coupe du Monde en fin d'année. Alternance entre bons et mauvais passages, David Houdret, Pascal Scimè et Alex Teklak ont décrypté le match. 

Une équipe à deux visages

Mine déconfite pour les diables rouges qui partagent le score en République d'Irlande.

Pour notre consultant, Alex Teklak, les Diables Rouges ont été insuffisants lors de cette rencontre, notamment au niveau du comportement de certains joueurs. "Il y avait de grandes espérances autour de certains joueurs qu'on voit comme de futurs leaders. On se rend compte avec ce match qu'ils ne sont pas prêts à prendre la succession des vieux défenseurs. Ce n'est pas d'un coup de baguette magique qu'on intègre des joueurs dans une équipe nationale."

De son côté, Pascal Scimè décrit la rencontre comme trop inconstante dans son ensemble. "Il y a eu de la constance mais aucune régularité dans la constance. De bons temps forts et une bonne gestion de ceux-ci mais surtout des bas qui nous ont précipité assez loin et qui ont permis à l'adversaire de nous mettre en difficulté."

Alex Teklak termine en disant, "il y a eu de bonnes phases de possession pour les Diables Rouges mais il y a aussi eu de gros trous d'air, notamment quand l'adversaire est devenu plus oppressant. C'est tout l'art de l'entraîneur de trouver les bonnes combinaisons qui fonctionnent."

Loading...

Alexis Saelemakers, l'inconstant

Si Roberto Martinez a sorti Alexis Saelemakers après la première mi-temps pour manque de rythme, sa prestation n'a pas totalement convaincue nos consultants. Pour Alex Teklak, le joueur de l'AC Milan a fait un bon début de match, mais il est trop frivole. "Martinez l'a puni car il doit faire des efforts dans le replacement même s'il a de superbes qualités techniques. Je ne suis pas sûr que cette place soit faite pour lui, il avait l'air déconnecté de l'équipe."

Selon Pascal Scimè, le manque de temps de jeu dans son club peut également jouer. "On peut s'interroger sur cette envie de placer Alexis dans le onze de départ. C'était important de le tester, car c'est un voltigeur, capable de beaucoup de choses sur un terrain. Mais par rapport à ses qualités, la prestation est insuffisante."

Enfin, pour Alex Teklak, "il est difficile de mettre Saelemakers dans une case. Il a un niveau technique imprévisible et est au-dessus de beaucoup de nos internationaux. Il a été formé comme un numéro 10 mais il cherche encore sa place et une certaine stabilité dans son jeu. Il faut avoir de l'indulgence et de la patience envers le joueur même si cette dernière n'est pas illimitée." 

Abonnez-vous à nos podcasts "Complètement Foot" !

Loading...

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous