Diables Rouges

Diables Rouges : Roberto, où vas-tu ? Où allons-nous ?

Diables Rouges : Roberto Martinez

© RTBF. be / Belga Image

Oui, c’est vrai, les médias (et peut-être aussi les supporters) ont souvent tendance à voir les choses en tout noir ou tout rose, à regarder nos Diables en héros ou zéros, à pronostiquer la Belgique Championne du Monde ou éliminée dès les 1/8 de finale.
Surprenant : hier soir, dans les déclarations d’après match, le fossé séparant le sentiment de la presse et celui des acteurs était très interpellant. De Roberto Martinez à Timothy Castagne en passant par Thibaut Courtois, Axel Witsel et Thierry Henry, il y avait des points positifs, pour peu la Belgique aurait pu l’emporter, il n’y avait pas lieu de s’inquiéter pour le Qatar etc.
Peut-être ont-ils raison et nous tort ? Après tout, l’équipe belge, ce sont eux. Et les observateurs extérieurs ont peut-être tendance à grossir (et noircir) le trait ?
Je vous partage néanmoins mon sentiment, et il est à l’image de la météo sur Amsterdam ce matin : chagrin.

Pas sûr que tous les joueurs partageaient la même envie, la même détermination

De manière générale, l’attitude de l’équipe face aux Pays-Bas contrastait avec celle affichée contre le pays de Galles. Moins d’engagement de la part de certains, moins de plaisir apparent, moins de confiance affichée, quelques gestes ou mimiques exprimant la frustration voire l’agacement vis-à-vis d’un équipier, etc. L’impression aussi qu’ils n’y croyaient pas, ou pas assez, ou pas tous.

Certains titulaires habituels ou potentiels sont en méforme, à huit semaines seulement de la Coupe du Monde

Eden Hazard
Eden Hazard © AFP or licensors

On pense clairement (même si ça fait mal de le dire) à Eden Hazard. Et bien qu’on connaisse les raisons de cette situation, elle inquiète, parce qu’elle perdure. On ajoute Michy Batshuayi et Jan Vertonghen. Mais dans cette liste on doit aussi, hélas, placer des garçons que le sélectionneur a écartés, hier ou dans sa sélection initiale, pour " manque de forme ou de rythme ". On pense à Leander Dendoncker, Dries Mertens, Dedrick Boyata, Thorgan Hazard, Jérémy Doku, ou encore Jason Denayer. Cela fait beaucoup tout de même, à deux mois de l’échéance qatarie.

Celui qui suscite le plus d’interrogations est peut-être Roberto Martinez lui-même

Zeno Debast
Zeno Debast © Tous droits réservés

Par ses choix, et par sa communication. Après avoir utilisé Dendoncker comme défenseur central à trois reprises, on pensait que le trio Vertonghen-Alderweireld-Dendoncker était le bon, en vue du Qatar, et poursuivrait sa période de rodage lors des deux derniers matchs. Or, c’est Zéno Debast (18 ans) qui a été préféré au milieu d’Aston Villa, déclaré en " moindre forme " par le sélectionneur. Mais pourquoi ne pas profiter de ces deux matchs pour lui donner du temps de jeu et de la confiance, comme il le fait avec Eden Hazard, lui aussi en manque de rythme et privé de temps de jeu en club ? Et lorsque Martinez déclare que Debast est "la trouvaille " principale de ce rassemblement et qu’il est satisfait de ses deux prestations, ça pique un peu aux oreilles vu la responsabilité du jeune anderlechtois sur les buts de Moore et van Dijk encaissés par Thibaut Courtois.

Il me laisse perplexe lorsqu’il dit " On s’est créé les meilleures occasions ", " Eden a été bloqué plusieurs fois mais il n’a pas arrêté d’essayer ", " Romelu Lukaku reste notre N9 mais Michy Batshuayi remplit bien son rôle à chaque fois qu’on lui demande " (alors qu’on le remplace dès la mi-temps), " on a fait des choix et cela nous apporte des informations précieuses pour la suite ",… Autant de déclarations étonnantes ou de formules qui paraissent un peu creuses.
La carte rouge (certes exagérée) prise par Roberto Martinez en fin de rencontre face au pays de Galles et son absence sur le banc aux Pays-Bas laissent également une image quelque peu ternie de celui dont l’aura et le prestige étaient au zénith au retour de la Coupe du Monde 2018, une magnifique médaille de bronze autour du cou.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous