RTBFPasser au contenu
Rechercher

La Grande Forme

Difficile d'imaginer un coucher de soleil ? Vous souffrez peut-être d'aphantasie !

Sad mid adult woman sitting on corner of double bed with dark cloud above head.

Vous aimez pouvoir vous projeter sur une plage ensoleillée ? Imaginer le décor d'un roman que vous lisez ? Les personnes souffrant d’aphantasie en sont incapables ! Il a fallu attendre 2015 pour qu'une équipe de neuropsychologues britanniques mette un nom sur ce trouble. Éléments d'information avec Emma Delhaye, chargée de recherche au FNRS.

Certaines personnes sont incapables de se représenter des images mentales : c'est ce qu'on appelle l'aphantasie, du grec phantasia, traduit par "imagination"Cette condition, relativement méconnue, touche 2 à 5% de la population. La plupart des gens aphantasiques le sont sans même le savoir.

"La plupart des gens, lorsqu’on leur demande de former l’image d’un coucher de soleil, peuvent le "voir" dans leur esprit. En d’autres termes, il s’agit d’une représentation mentale visuelle similaire à ce que nous verrions si ce coucher de soleil avait lieu devant nous. Mais il s’avère que ce n’est pas le cas pour tout le monde"explique Emma Delhaye, chargée de recherche au FNRS.

Il a fallu attendre 2015 pour qu'une équipe de neuropsychologues britanniques mette un nom sur ce trouble. 

Cette condition ne semble n'avoir que peu voire aucun impact sur la vie des personnes atteintes. De même que leur créativité et leur imagination n'en seraient pas impactées.

"Certaines personnes atteintes d'aphantasie ne savent même pas qu'elles le sont, elles ne s'en rendent pas compte ; "Ce qu’on imagine, on est le seul à le savoir. Le fait de ne rien voir pour les personnes aphantasiques, c’est normal et ça ne pose aucun problème au quotidien. C'est une condition congénitale qu’on a depuis toujours et qu’on aura ad vitam æternam. À part si on en entend parler ou si on discute avec certaines personnes, on ne s’en rend pas compte", souligne notre experte

L'aphantasie : vivre sans être capable de se représenter une image

La Grande Forme

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Une cause méconnue

La cause de ce phénomène est encore méconnue bien qu'il existe différents débats sur les causes dans le monde de la recherche : "Certains pensent que c’est inné. D'autres pensent que ce n’est pas un défaut dans l’imagerie mentale, mais que ces personnes seraient plus sévères avec l’imagerie mentale car la jugent différemment" souligne Emma Delhaye. 

Ces personnes pourraient en fait ressentir quelque chose de similaire à ce que vivent les personnes atteintes de cécité ; elles peuvent décrire une pièce et se déplacer à l'intérieur de celle-ci sans pour autant pouvoir la "voir", l'imaginer.

Loading...

Emma Delhaye et ses collègues poursuivent leurs recherches au sujet de l'aphantasie afin de mieux comprendre le phénomène.

Leur objectif : créer une base de données grâce à des volontaires qui en sont atteints et qui sont intéressés de participer à la recherche.

Si certains vous vous reconnaissez quand vous lisez ces lignes et que vous souhaitez faire évoluer la recherche, une seule adresse: emma.delhaye@uliege.be

Retrouvez "La Grande Forme" en direct du lundi au vendredi de 13h à 14h30 sur VivaCité. Vous avez manqué l’émission ? Nous vous invitons à la revoir sur Auvio ainsi que sur différentes plateformes de Podcast.

Loading...

Sur le même sujet

On ment bien plus qu’on ne le croit et ce n’est pas plus mal !

La Grande Forme

Cancer de la peau : un Belge sur 5 y est confronté

La Grande Forme

Articles recommandés pour vous