Dire Straits : les 35 ans de Brothers in Arms

Dire Straits : les 35 ans de Brothers in Arms
13 mai 2020 à 03:57Temps de lecture3 min
Par Laurent Rieppi

L’album de tous les records

“Brothers In Arms” sort le 13 mai 1985 et est l’album le plus célèbre de Dire Straits. Il est aussi le plus grand "best-seller" de la carrière de la formation britannique.

Un album, décoré à de nombreuses reprises, que ce soit pour les 3 singles qui en seront extraits, mais aussi en tout qu’album en tant que tel.

"Brothers in Arms" figure aujourd’hui dans le TOP 10 des "best-selling albums" en Angleterre avec de plus de 4 millions de copies vendues uniquement là-bas (l’album est classé juste derrière Pink Floyd et son célèbre "Dark Side of The Moon" et est suivi par "Bad" de Michael Jackson).

En 1985, il remporte l’award du "Best Engineered Recording, Non-Classical".

L’album se classe à la première position du Billboard 200 à sa sortie (il le restera lors de 3 semaines consécutives).

Le single "Money For Nothing " se classe à la première position des charts US, "Walk Of Life" à la 4e position et "So Far Away" à la 3e position.

"Money For Nothing", enregistré avec la collaboration de Sting recevra également un award section "Best Rock Performance By A Duo Or Group With Vocal".

Dire Straits : les 35 ans de Brothers in Arms
Dire Straits : les 35 ans de Brothers in Arms Fin Costello - Redferns

La promotion du format CD

"Brothers In Arms" est aussi célèbre pour avoir été l’un des premiers disques à être vendu massivement au format CD en 1985.

Et il va être un acteur dans l’importante évolution de ventes des lecteurs CD à l’époque. Il se vendra alors à plus d’1 million de copies (juste pour le format CD). La rumeur voudra même qu’à la sortie de l’album, plus de personnes posséderont une version du CD qu’un lecteur de CD-audio pour le lire.

Dire Straits : les 35 ans de Brothers in Arms
Dire Straits : les 35 ans de Brothers in Arms © Tous droits réservés

Un line-up au sommet

"Brothers In Arms " est le 5e album de Dire Straits, un groupe qui, à cette époque, a connu déjà de nombreux changements dans son line-up.

David Knopfler, frère de Mark, n’est plus membre de la formation depuis un bout de temps (il la quittera pour rappel à la suite de l’album "Communiqué" en 1979), on retrouve donc ici Mark Knopfler (chant, guitares), Hal Lindes (guitares), John Illsley (basse), Alan Clark (claviers), Guy Fletcher (nouvel arrivé également aux claviers) et le batteur Terry Williams qui remplace ici Pick Withers (parti en 1982 suite au précédent album studio, "Love Over Gold").

A cette belle brochette de musiciens qui constitue alors le cœur du groupe vient s’ajouter quelques musiciens de studios tels que Tony Levin, fidèle de Peter Gabriel, ou encore le saxophoniste de jazz Michael Brecker.

 

Photo of DIRE STRAITS and John ILLSLEY
Photo of DIRE STRAITS and John ILLSLEY Fin Costello - Redferns

L’enregistrement : les Caraïbes, Londres et New York

"Brothers In Arms" est enregistré entre novembre 1984 et mars 1985 dans 3 studios différents : Les "Air Studios" Montserrat (Caraïbes), les "Air Studios" de Londres et la Power Station à New York.

Contrairement à "Love Over Gold", le précédent album, sorti 3 ans plus tôt, "Brothers In Arms" n’est plus produit par Mark Knopfler seul. Il est ici assisté par le producteur Neil Dorfsman (qui avait déjà travaillé comme ingénieur du son pour l’album "Local Hero" de Mark Knopfler en 1983 ainsi que sur des albums de Carly Simon, Bob Dylan ou encore de Bob Marley).

Brothers In Arms

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

I Want My MTV…

Le titre "Money For Nothing" marque une collaboration très réussie entre Dire Straits et Sting.

Cette rencontre se fait un peu par hasard, puisqu’une partie de l’album est enregistrée aux Air Studios de Montserrat (dans les Caraïbes), et Sting, alors en vacances sur place, viendra se joindre au groupe.

L’histoire de la naissance de ce titre est assez amusante.

En effet la plupart des paroles proviennent d’une discussion entre deux livreurs d’un magasin qui se plaignaient de leur job et des stars de MTV qui avait de l’argent à l’infini et des "chicks for free…" (des filles pour rien…).

Mark Knopfler, qui a entendu la conversation, s’était assis sur une des chaises d’une cuisine qui était en vente dans le magasin pour prendre des notes et restituer cette conversation sur papier.

Un peu plus tard, cette conversation se transforme en ce classique, enregistré aux Caraïbes et en compagnie de Sting (qui chante les chœurs "I Want My MTV", qui ne sont pas sans rappeler la chanson "Don’t Stand So Close To Me" de Police).

Disparition d’un studio mythique

Quelques mots sur les Air Studios où seront enregistrés le titre et une partie de l’album "Brothers In Arms".

Propriété de George Martin, célèbre producteur des Beatles, il verra défiler de très nombreuses stars entre la fin des années 70 et la fin des années 80.

Paul McCartney, Steve Wonder, Police, les Stones, Elton John, Eric Clapton ou encore Ultravox y travailleront.

Malheureusement, cet endroit de rêve sera dévasté suite au passage de l’ouragan "Ugo" qui ravagera l’île en 1989.

Dire Straits - Money For Nothing

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Dire Straits : les 35 ans de Brothers in Arms
Dire Straits : les 35 ans de Brothers in Arms © Tous droits réservés

Sur le même sujet

Dire Straits à l'Hammersmith Odeon de Londres en 1983

Les musts Classic 21

Articles recommandés pour vous