Guerre en Ukraine

Direct – Guerre en Ukraine : Kiev accuse Moscou de terrorisme suite aux fuites des gazoducs Nord Stream

© Getty images

27 sept. 2022 à 04:53 - mise à jour 27 sept. 2022 à 21:51Temps de lecture2 min
Par Estelle De Houck, Sandro Faes Parisi et Grégoire Ryckmans

En ce 216e jour de guerre en Ukraine, la Russie achève l’organisation de référendums d’annexion dans quatre territoires totalement ou en partie sous son contrôle en Ukraine. Un vote qui suscite la colère tant de Kiev que des Occidentaux, qui ont promis une réponse forte en cas d’incorporation. Annexion qui pourrait se concrétiser par la création d’un nouveau district fédéral, le district de Crimée qui engloberait les oblasts de Kherson, Zaporijjia, Louhansk et Donetsk.

Les autorités prorusses des régions ukrainiennes de Zaporijjia, Kherson et Lougansk ont revendiqué dans la soirée de ce mardi la victoire du "oui" en faveur d’une annexion par la Russie, en attendant les résultats dans une quatrième région. 

De son côté, Vladimir Poutine pourrait officialiser l’annexion des territoires dès vendredi, rendant toute attaque ukrainienne une atteinte à l’intégralité territoriale de la Russie, avec les conséquences militaires que cela pourrait comporter, dont la légitimation de l’utilisation de l’arme nucléaire.

Une légitimation que l’ancien président et fidèle parmi les fidèles de Poutine, Dmitri Medvedev, a de nouveau rappelé ce mardi sur son canal Telegram officiel.

Moscou continue parallèlement de mener une mobilisation partielle de ses réservistes afin de recruter près de 300.000 combattants pour son invasion de l’Ukraine, cherchant la parade à la contre-offensive des troupes ukrainiennes qui ont, fortes des livraisons d’armes occidentales, repris des milliers de kilomètres carrés de territoire début septembre.

Une mobilisation qui fait grincer des dents parmi la population, mais également parmi les alliés de Moscou qui voient dans cette nouvelle phase guerrière un futur (nouvel) appel à l’aide au nom des liens avec la Russie. Dans ce contexte, le président kazakh a assuré ce mardi que son pays protégera les Russes fuyant vers le Kazakhstan pour échapper à la mobilisation militaire en cours en Russie. Du côté européen, l’agence Frontex qui est chargée de la protection des frontières de l’UE a annoncé qu’environ 66.000 Russes sont arrivés dans l’Union européenne la semaine dernière, un nombre en hausse de 30% par rapport à la semaine précédente.

Sur le front de la "guerre énergétique", la situation des gazoducs continue de préoccuper les autorités danoises et suédoises. Les Danois ont d’ailleurs précisé qu’une des fuites d’un des gazoducs Nord Stream n’était pas une "petite fissure", mais "un gros trou" et qu'ils étaient dûs a "des actes délibérés". Deux fortes explosions ont par ailleurs été relevées dans pas moins de 30 stations de mesure dans le sud de la Suède. Kiev dénonce "une attaque terroriste planifiée" par Moscou.

Plus d’informations et de détails sur le conflit en Ukraine dans notre direct commenté ci-dessous :

Loading...

Sur le même sujet

Guerre en Ukraine : en Suède, les fuites des gazoducs Nord Stream ne sont plus visibles

Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : référendums d'annexion, sabotage présumé de Nord Stream, l'actualité de ce 28 septembre 2022

Guerre en Ukraine

Articles recommandés pour vous