RTBFPasser au contenu

Tendances Première

Discrimination au travail : comment la reconnaitre ? A qui s'adresser ?

La discrimination à l’embauche : une réalité encore criante
25 sept. 2020 à 08:342 min
Par Christine Gobert

Avec Yasmine Lamisse, chroniqueuse juridique.

 

It’s not women’s liberation, its men’s and women’s liberation

 

Cette phrase de la juge américaine à la Cour suprême, Ruth Bader Ginsburg résume bien les problèmes de discrimination. La Belgique dispose d’un arsenal juridique important en la matière mais il y a encore beaucoup de progrès à faire.

Quand peut-on parler de discrimination à l’emploi ?

On parle de discrimination lorsqu’il y a une différence de traitement fondée sur la base d’un critère fixé dans la loi (origine ethnique, sexe, appartenance religieuse, … ) et qui n’est pas justifiée objectivement et raisonnablement.

 

Les critères dits " protégés " par la législation antidiscrimination (lois fédérales, décrets et ordonnances) sont au nombre de 19. Cela signifie que toute discrimination basée sur un de ces critères est interdite et punissable.

Unia est compétent pour 17 de ces critères :

  • les 5 critères dits " raciaux " : prétendue race, couleur de peau, nationalité, ascendance  (juive) et origine nationale ou ethnique
  • le handicap
  • les convictions philosophiques ou religieuses
  • l'orientation sexuelle
  • l'âge
  • la fortune (autrement dit les ressources financières)
  • l'état civil
  • les convictions politiques
  • les convictions syndicales
  • l'état de santé
  • les caractéristiques physiques ou génétiques
  • la naissance
  • l'origine sociale

En savoir plus >>>

Loading...

Quels sont les types de discrimination ?

Directe : à compétences égales, les salaires des hommes et des femmes ne sont pas toujours égaux.

Indirecte : un travailleur à temps partiel n’aura pas les mêmes avantages qu’un travailleur à temps plein, par exemple pour l’accès aux formations. Or, on sait que la majorité des temps partiels sont des femmes

Injonction à la discrimination : demande d’un employeur de ne recevoir les CV que de candidats masculins, blancs, jeunes…

Sous-jacentes : basées sur des stéréotypes (idées ancrées dans les mentalités)

Il existe 19 critères de discrimi

Loading...

Une belle initiative: Actiris inclusive

C'est une initiative mise en place par Actiris (office régional Bruxellois de l’emploi) pour lutter contre la discrimination, l’exclusion liées à l’emploi.

Plusieurs critères reviennent souvent :

  • Le genre,
  • L’origine
  • L’intersectionnalité. C’est ce qui désigne la situation de personnes subissant simultanément plusieurs formes de discrimination dans une société.

 

Actiris inclusive propose une série d’outils à destination des candidats à l’embauche pour les informer de leurs droits et travaille en collaboration avec Unia (Centre pour l’égalité des chances).

Toutes ces mesures peuvent aussi aider l’employeur.

Dans le cadre des discriminations sous-jacentes, les entreprises sont invitées à sensibiliser leur personnel à la question en proposant des séances d’informations en vue de changer les mentalités.

Numéro vert Actiris : 080035089 (lundi au vendredi – de 9 h à 16 h 30).

 


►►► A lire aussi Actiris lance un service pour lutter contre les discriminations à l'embauche


 

Loading...

Liens utiles

Contrôle des lois sociales

igvm-iefh.belgium.be (Institut pour l’Egalité des femmes et des hommes) ;

www.unia.be ;

www.actiris.brussels ;

 

 

Tendances Première : Les Tribus

Discrimination au travail

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

17 juin 2021 à 06:07
5 min
28 mars 2021 à 07:55
4 min

Articles recommandés pour vous