Regions Liège

Dossier Cristal Park à Seraing : la Ville dépose plainte au pénal

Dossier Cristal Park à Seraing : la Ville dépose plainte au pénal

© Belga – Bruno Fahy

08 août 2022 à 14:09Temps de lecture2 min
Par F. Braibant avec Belga

Après avoir pris connaissance des résultats d’une analyse financière des structures liées au projet Cristal Park, le collège communal de la ville de Seraing a décidé de charger les avocats de la Ville de déposer plainte au pénal, avec constitution de partie civile, ont indiqué lundi les autorités locales dans un communiqué.

Le Cristal Park, c’est ce projet lancé il y a pas loin de vingt ans pour reconvertir le site des cristalleries du Val Saint-Lambert. Depuis plusieurs mois, alors que rien n’est sorti de terre, des voix s’élèvent pour affirmer que des malversations ont eu lieu. Les dernières révélations de la RTBF et du Vif, en juillet dernier, faisaient état de fausses factures remboursées avec de l'argent public pour un total de près de 900.000 euros.

Le collège communal de la Ville de Seraing avait réagi en chargeant le conseiller financier de la Ville de réaliser une analyse des flux financiers dans les structures liées au projet Cristal Park. Ce sont les résultats de cette étude qui ont convaincu la Ville de déposer plainte au pénal, contre X et contre Pierre Grivegnée selon nos informations pour "détournement" et "abus de biens sociaux". 

Si la Ville avait annoncé qu'elle s'adresserait à la justice si son audit confirmait les informations publiées par le Vif et la RTBF, elle semble en avoir trouvé de nouvelles : "des écritures comptables sans pièces justificatives, des écritures comptables avec pièces justificatives qui n'ont aucune fiabilité, de nombreuses utilisations des moyens de paiement des sociétés pour des achats individuels isolés" selon le communiqué publié ce lundi.

"Nous avons reçu suffisamment d'éléments interpellants pour que nous puissions déposer plainte" nous a confirmé le bourgmestre Francis Bekaert. "Nos deux avocats et monsieur Baudinet* ont fait un travail de bénédictins et c'est suite à son rapport que nous avons pris cette décision tous ensemble de nous porter partie civile dans ce dossier."

Parmi les élements douteux, un justificatif concernerait un projet privé de l'ancien patron du Cristal Park en Italie. Tout cela constitue poursuit le communiqué "un nombre important d'éléments constituant des suspicions de fraudes que le Ville de Seraing ne peut décemment ignorer." Le bourgmestre Bekaert assure attendre que toute la vérité soit faite sur l'affaire.

Le 30 novembre dernier, un conseil communal très dur avait vu s'affronter l'opposition, en particulier PTB, et la majorité socialiste sur la question "où est passé l'argent du Cristal Park" ? Le PTB exigeait et accusait. La majorité socialiste avait refusé de répondre. C'est cette même majorité PS qui aujourd'hui dépose plainte au pénal, suivant en cela le PTB qui commente la plainte de la Ville de Seraing : ''Grâce à notre pression et notre travail, la majorité socialiste est maintenant obligée de reconnaître les très graves problèmes que nous dénonçons depuis longtemps et elle est obligée de déposer plainte. Tout est loin d'être réglé mais c'est le premier pas dans la bonne direction qu'ils font et nous allons faire en sorte que ce ne soit pas le dernier. ''

*L'expert chargé de réaliser l'audit

Le collège sérésien, après que l'analyse a été réalisée, considère donc qu’il en ressort suffisamment d’éléments pour charger les avocats de la Ville de déposer plainte au pénal, avec constitution de partie civile.

Sur le même sujet

Seraing : le cristal park en mille morceaux ? L'actionnaire privé lâche tout

Regions Liège

Projet Cristal Park à Seraing : les craintes de l'asbl "Le Bois du Val" pas tout à fait apaisées

Regions Liège

Articles recommandés pour vous