Icône représentant un article video.

Belgique

Dossier Footgate : "Il y a une vraie volonté du parquet d’être exemplatif", selon le criminologue Michaël Dantinne

Les images du Foootgate

© RTBF

17 janv. 2022 à 08:12Temps de lecture12 min
Par Alain Lechien avec Thierry Luthers

Dans le dossier Footgate, 57 personnes, dont Mehdi Bayat et Bruno Venanzi, sont renvoyées devant la justice. Le criminologue Michael Dantinne, professeur à l’ULiège a été interviewé sur La Première. A ces 57 personnes, il souligne qu’il faut ajouter une liste qui comprendrait 200 noms de gens qui vont avoir des problèmes avec le fisc. Et d’autres investigations sont en cours sur d’autres dossiers, cela montre "un secteur du football qui ne se porte pas bien". Selon lui, "il y a une vraie volonté du parquet d’être exemplatif".

Tout le processus judiciaire prend du temps, insiste-t-il. Quelle est la proportion de l’iceberg que l’on voit apparaître aujourd’hui ? C’est la bonne question : "Je ne suis pas certain que l’on voit tout. Je pense qu’il faut faire toute la clarté. Le parquet a été courageux, je pense qu’il faut aller jusqu’au bout des choses. Dans le passé, le monde du football a été incapable de faire le ménage. Le mal est tellement profond qu’il va falloir déployer une énergie extrêmement importante pour détricoter ce qui a été tricoté. Cela sera compliqué de miser sur un monde du foot qui s’autorégulerait".

Sur le même sujet

Suspicion de fraude dans le football belge : le parquet requiert la révocation des juges anversois

Football

Footgate : l’agent de joueurs Dejan Veljkovic deviendra-t-il le premier repenti en Belgique ?

Articles recommandés pour vous