Telle est la question !

D’où provient la célèbre Marche nuptiale de Félix Mendelssohn ?

Une fois n’est pas coutume, Clément Holvoet s’attaque à un tube avec cette question : D’où provient la célèbre Marche nuptiale de Félix Mendelssohn?

Vous avez certainement l’habitude d'entendre cette mélodie à l’orgue et à l’ouverture de mariage. On pourrait croire que Mendelssohn a écrit juste cette courte pièce pour l’occasion, mais il n’en est rien. C’est en fait un extrait de l’une de ses œuvres majeures, célèbre elle aussi, et qui connut d’ailleurs plusieurs étapes. Le nom de cette grande œuvre, n'est autre que Le Songe d’une nuit d’été. 

Plusieurs étapes, mais que s’est-il passé?

Mendelssohn a 17 ans et il écrit, d’après Shakespeare, une ouverture pour la comédie de l’auteur anglais, Le Songe d’une nuit d’été. Mendelssohn pensait en rester à cette ouverture mais 15 ans plus tard, en 1842, le roi de Prusse, Frédéric-Guillaume veut créer une représentation de l'œuvre de Shakespeare et commande à Mendelssohn une musique de scène pour l’occasion. Mendelssohn est débordé, avec toutes ses fonctions, il a 42 ans, il est à la tête de l’orchestre du Gewandhaus de Leipzig et il dirige le Conservatoire, mais il accepte le travail.

On le savait déjà depuis son ouverture écrite à 17 ans, son génie fait rage. La maturité d’orchestration est saisissante, et Mendelssohn sait comment transmettre la magie et la féérie du sujet proposé par Shakespeare. Donc en 1842, pour la commande du roi de Prusse, Mendelssohn se met au travail et le Songe d’une nuit d’été retrouve un second souffle. Il y ajoute énormément de choses, 6 mélodrames, un nocturne, un final bien sûr mais aussi un chœur pour voix féminines avec 2 solistes ainsi que des marches, 3 marches précisément : une Fanfare, une marche funèbre et, notre marche du jour, la Marche nuptiale. Notez que dans la musique de scène, la fameuse marche nuptiale sert de grotesque pour la noce, en grandes pompes, de Titania et de Bottom, tout ça dans une joie comique.

La Marche nuptiale est le 7ème numéro de l’opus 61, Le Songe d’une nuit d’été, donc, sous forme de musique de scène, et cette musique de Félix Mendelssohn a été popularisée notamment grâce au fait qu’elle fut jouée pour le mariage de la fille aînée de la reine Victoria, la princesse Vicky, avec le prince Frédéric de Prusse en 1858. 

Telle est la question

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Qu’est-ce qu’un semi-opéra?

Telle est la question !

Qu’est-ce que la musique Klezmer?

Telle est la question !

Articles recommandés pour vous