RTBFPasser au contenu
Rechercher

Chroniques Culture

D’où vient l’expression "ce n’est pas le Pérou" ?

Votre ticket à gratter Win for Life ne ment pas : 50€ pour votre poche ! Bon, ce n’est pas le Pérou, mais… C’est déjà ça.

Vous l’avez compris, l’expression "ce n’est pas le Pérou" s’emploie aujourd’hui pour parler d’un gain peu élevé.

Le Pérou, un eldorado aux yeux des Européens

Portrait de Francisco Pizarro (vers 1540)

Aujourd’hui apprécié pour ses alpagas, son ceviche, son pisco et la diversité de ses paysages, le Pérou a longtemps été considéré par les Européens comme un véritable eldorado.

Avant l’arrivée des troupes du conquistador Pizarro, en 1531, le territoire de l’actuel Pérou était encore le centre de la civilisation inca avec, comme capitale, Cuzco. Ce pays d’Amérique latine fondé par Manco Cápac, chef des Incas, devient alors une vice-royauté espagnole.

Comme dans bien d’autres régions du monde au long de l’Histoire, la colonisation du Pérou par les Espagnols rime avec exploitation des ressourcesminières d’une part, particulièrement prolifiques en or et en argent - humaines d’autre part, en asservissant la population locale.

Bien que les réserves s’épuisèrent petit à petit, ne laissant que quelques paillettes d’or dans les ruisseaux, le Pérou reste, dans l’imaginaire collectif, le pays de toutes les richesses.

L’expression est d’abord utilisée dans le sens affirmatif, "c’est le Pérou", c’est-à-dire, le fait d’amasser une fortune. Aujourd’hui, elle est surtout utilisée à la négative.

Sur le même sujet

Surprenante et multiple, la gastronomie péruvienne s'invite à Namur

Regions

Pérou : le taux de fréquentation du Machu Picchu souffre particulièrement de la pandémie

Patrimoine

Articles recommandés pour vous