Regions Liège

Double peine à perpétuité pour le double féminicide de Herstal

Le condamné, au tribunal d'Ankara.

© Tous droits réservés

17 mai 2021 à 13:54 - mise à jour 17 mai 2021 à 13:58Temps de lecture1 min
Par Michel Grétry / Olivier Thunus

Le verdict est tombé ce lundi dans le double féminicide de mars 2018 à Herstal. Le procès se tenait à Ankara, en Turquie, où avait fui l’auteur des faits. Celui-ci, ex-compagnon d’origine turque d’une des victimes, a été condamné à une double peine à perpétuité. Il pourrait encore faire appel de sa condamnation.

Les faits se sont déroulés fin mars 2018. Beytullah Altuner avait porté une dizaine de coups de couteau tant à la mère qu’à la grand-mère de sa fille, avant de les égorger. A l’époque, ce double meurtre avait ému l’opinion publique, notamment à la Fabrique Nationale, où Emine Yagmur, 34 ans, travaillait comme technicienne de surface. Elle avait précédemment déposé plusieurs plaintes contre cet ex-compagnon pour des menaces de mort. Des démarches restées sans suite utile… L’auteur s’était emparé de l’enfant, puis avait fui dans son pays d’origine avant de se rendre quelques jours plus tard aux policiers de l’ambassade belge à Ankara. C’est là qu’il a été jugé lors d’un procès qui a connu de très nombreux retards puisqu’il avait débuté en décembre 2019.

L’homme a vainement tenté de plaider la folie, puis il a nié la préméditation. Des thèses que n’a pas retenu la 33e Haute Cour pénale d’Ankara qui l’a condamné pour assassinat à une double peine de prison à perpétuité, soit 72 ans de prison sans possibilité de libération anticipée.

Archives JT du 26/03/2018:

Herstal : un double meurtre évitable ?

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous