RTBFPasser au contenu
Rechercher

Double Shot : I've Got My Mind Set on You

Double Shot
30 nov. 2020 à 15:45Temps de lecture4 min
Par Classic 21

Non, ce n’est pas E.L.O. mais bien le brave George Harrison et son hit extrait de l’album “Cloud Nine” sorti le 2 novembre 1987 sur son label Dark Horse Records. " Got My Mind Set on You " (dans la version d’Harrison) atteignit le numéro 2 au Royaume Uni et le numéro 1 aux Etats-Unis.

George Harrison - Got My Mind Set On You (Version II) [Official Music Video]

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

La première fois que George Harrison entendit la chanson, c’était lors d’une visite à sa sœur aux Etats-Unis en 1963, 5 mois avant l’apparition des Beatles à l’Ed Sullivan Show. Sa sœur vivait à la campagne dans l’Illinois. Pendant son séjour Harrison fit le tour des magasins de disques et acheta toute une série d’albums dont celui sorti par James Ray en 1962 et qui comportait  "I've Got My Mind Set on You" (aussi écrit " (Got My Mind) Set on You "). Une chanson composée par Rudy Clark et enregistrée à l’origine par James Ray en 1962, sous le titre " I've Got My Mind Set on You ". Une autre version fut sortie plus tard dans l’année en tant que single sur le label Dynamic Sound, créditée celle-là à James Ray with Hutch Davie Orchestra & Chorus. " I’ve Got My Mind Set on You " était en face B.

James Ray - I've got my mind set on you (1963)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

George Harrison - Got My Mind Set On You (Version I)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

En janvier 1987, George Harrison commença à enregistrer la chanson dans son home studio de Friar Park en compagnie de Jeff Lynne (basse et claviers), de Jim Keltner (batterie), de Jim Horn (saxophone) et de Ray Cooper (percussions). C’est flagrant, lorsqu’on écoute le morceau, que la co-production Jeff Lynne/George Harrison sonne comme une super-production de l’Electric Light Orchestra.

George Harrison classa trois singles au top des charts américains. C’est le seul qu’il n’avait pas composé lui-même et ce fut d’ailleurs son dernier numéro 1 et le dernier d’un ex-Beatle en solo. La chanson était au sommet des charts la semaine avant l’intronisation des Beatles au Rock and Roll Hall of Fame. La face B était "Lay His Head", une version remixée de cette chanson inédite qui aurait dû figurer sur l’album " Somewhere in England " d‘Harrison. La version 12-inch du single comporte aussi une extended version de "Got My Mind Set on You". Au Royaume Uni le single resta 4 semaines au numéro 2, bloqué par " China in Your Hand " de T’Pau et devint le 5è single le plus vendu de 1987.

T'Pau - China In Your Hand (Official Video)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

George Harrison - Got My Mind Set On You

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

La chanson figure sur les compilations “ Best of Dark Horse 1976–1989  (1989) et “ Let It Roll: Songs by George Harrison  (2009). Une version live a été enregistrée pour l’album " Live in Japan " (1992).

Ce que beaucoup ignorent , c’est que l’original, composé par Rudy Clark, date de juillet 1962 et était interprété par James Ray (with Hutch Davie Orchestra & Chorus, sur Caprice Records). Le morceau Rhythm and Blues aux relents cha cha cha, agrémenté d’une assez grosse orchestration, avait déjà séduit les circuits de Northern Soul au début des sixties ainsi que l’original de " If You Gotta Make a Fool of Somebody ", aussi écrit par Rudy Clark, et repris par Freddie & the Dreamers (63), Maxine Brown (65), Bonnie Raitt (72), Amazing Rhythm Aces (79) ou encore Huey Lewis (94)… Quant aux Beatles (et donc aussi Harrison), ils avaient déjà interprété ce morceau live. 

James Ray - If You Gotta Make A Fool Of Somebody - Early 60's R&B Tune

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Ronnie Wood , Keith Richards , Rod Stewart -1974 - if you gotta make a fool of somebody

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Dix mois après la sortie de son album " If You Gotta Make a Fool of Somebody ", James Ray mourait d’une overdose.

Le génial Weird Al Yankovic, roi de la parodie (souvenez-vous de " My Bologna ",  " Another One Rides the Bus ", " I Love Rocky Road ", " Eat It ",  " Fat ", " Smells Like Nirvana ",  " Perform This Way ", " You’re Pitiful " et autres " Amish Paradise "…) en fit une de la version d’Harrison en 1987, sous le titre " Six Words Long ".

(This Song Is Just) Six Words Long

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

10 SHAKIN' STEVENS I GOT MY MIND SET ON YOU

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Shakin' Stevens enregistra la chanson pour son album de 2006, " Now Listen ”, le chanteur irlandais Lee Matthews fit de même en 2015 pour son album " It’s a Great Day Day to Be Alive " et Warren James l’interpréta en 2003 lors d’un concert de charité nommé '' The Grand Order of Water Rats '', une organisation dont Harrison était un membre actif.

 

10 SHAKIN' STEVENS I GOT MY MIND SET ON YOU

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

James Ray (né James Jay Raymond à Washington, D.C., en 1941 – c. Mai 1963), était un chanteur  R&B americain du début des années soixante connu surtout pour son hit single "If You Gotta Make a Fool of Somebody", qui atteignit le numéro 10 des US Billboard R&B charts et le numéro 22 du Billboard Hot 100 en 1962. Il enregistra aussi l’original de "Got My Mind Set on You", popularisé en 1987 par George Harrison.

Il s’installa en 1959 à New York City et commença sa carrière sous le nom de Little Jimmy Ray, sortant  "Make Her Mine" sur le label Galliant en 1959. Il n’eut pas de succès et perdit son contrat, et, à partir de 1961, il vécut sur un toit tout en continuant à se produire dans les clubs. Le compositeur Rudy Clark se prit d’amitié pour lui et lorsque Gerry Granahan de Caprice Records entendit James Ray répéter une des chansons de Clark, il décida de le signer.

Le premier enregistrement sous le nom de James Ray fut la composition de Clark, "If You Gotta Make a Fool of Somebody", arrangée par Hutch Davie. Le disque eut son succès tant dans les charts Pop que R&B et fut aussi sorti au Royaume Uni en 1962. Les Beatles l’interprétèrent avant même que Freddie and the Dreamers ne la découvrent et l’amènent au numéro 5 des charts UK. Le single de Ray fut suivi en juillet de l’album éponyme qui contenait aussi le follow-up ”Itty Bitty Pieces”, qui atteignit le numéro 41 des charts pop du Billboard, ainsi que "Got My Mind Set on You", aussi composé par Clark. Une version modifiée fut sortie plus tard  dans l’année sur le label Dynamic Sound.

Le label Caprice disparut début 1963 et Ray fut signé par le label Congress, sous-label de Kapp Records. Celui-ci sortit 4 singles de Ray, dont 2 composés par Clark et produits par Davie, mais aucun ne rencontra un quelconque succès. Ray mourut probablement d’une overdose début 63. Dans une interview publiée en 2020, Gerry Granahan (ex-patron de Caprice Records) se souvient avoir été convoqué pour identifier le corps de Ray après la découverte de celui-ci à peine 10 mois après la sortie de son album.

Itty Bitty Pieces by James Ray 1962

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

If You Gotta Make A Fool Of Somebody

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

N-B : John Lennon avait le morceau "If You Gotta Make a Fool of Somebody" dans le jukebox qu’il avait chez lui.

Ronnie Wood, guitariste des Faces et des Rolling Stones, reprit " If You Got to Make a Fool of Somebody " sur son premier album solo en 1974, " I've Got My Own Album to Do ".

Ronnie Wood - If You Gotta Make A Fool Of Somebody .

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Vers tous les articles et audios Double Shot

Sur le même sujet

Double Shot : Last Nite

Double Shot

Double Shot : Don't Turn Around

Double Shot

Articles recommandés pour vous