Double Shot : Shakin' All Over

© johnny kid

10 nov. 2021 à 10:26Temps de lecture4 min
Par Classic 21

The Who n’est qu’un des nombreux (grands) groupes à avoir repris ce qui est devenu un immense standard depuis 1960. Leur version se trouve sur leur fabuleux "Live at Leeds" de 1970, à classer dans le Top des meilleurs albums live de tous les temps.

Loading...

 

L’original a été écrit par Frederick Albert Heath, chanteur et guitariste, mieux connu sous le nom de scène de Johnny Kidd, qui, suite à un accident de travail (une corde cassée qui lui tapa dans l’œil), se mit à porter un bandeau sur l’œil et baptisa son groupe The Pirates. La version originale, enregistrée le 13 mai 1960 à Londres, dans les studios bientôt mythiques d’Abbey Road, parut en juin 1960 sur le label HMV. Le célèbre riff de guitare est assuré par Joe Moretti. Le single, dont la face B était "Yes Sir, That’s My Baby", la reprise du morceau de Ricky Nelson, va décrocher la première place du hit-parade britannique le 4 août 1960. Cinq ans plus tard, en 65, Johnny Kidd la réenregistrera sous le titre "Shakin' All Over '65", mais avec de nouveaux musiciens. La manière de Johnny Kidd (bandeau et coutelas) & The Pirates de se présenter tous déguisés sur scène, pourrait, avec celles de contemporains comme Screaming Lord Sutch & the Savages et Nero and the Gladiators, avoir influencé d’autres rockers "théâtraux" des 70’s comme Alice Cooper, David Bowie et Adam & the Ants parmi d’autres.

Loading...

 

Dès l’année de sortie de l’original, diverses versions voient le jour : celle de Vince Taylor en 1960, de Tommy Bruce en 62, de Johnny Chester en 62, des Twiliters en 64, des Swinging Blue Jeans en 65, de Chad Allen & The Expressions (futur Guess Who) en 65, du Guess Who en 65 (même version que Chad Allen aux USA et une version modifiée au Canada, leur pays d’origine), de Mae West en 66, ainsi que de Normie Rowe (n°1 en Australie). Et puis dans les seventies vinrent celles du Who, de Bert Weedon, de Mud, de Suzi Quatro, des Flaming Groovies. Et dans les années 80, d’autres artistes s’y attaquèrent encore, comme le Sensational Alex Harvey Band, The Pretty Things, Billy Idol, Chris Spedding avant Steve Marriott et Van Morrison en 93 et Iggy Pop en 99. Les Yardbirds feront de même en 2005, Wanda Jackson (avec Jack White) en 2011 et la même année Headcat, le groupe de rockabilly de Lemmy Kilmister (avec Slim Jim Phantom des Stray Cats) aussi.

Loading...
Loading...

 

"Shakin' All Over" a souvent été interprété par The Who (parfois en medley avec "Spoonful"). Les interprétations les plus célèbres sont celles de Woodstock en 1969 et sur le Live at Leeds en 1970. Dans la biographie de Randy Bachman (compositeur-chanteur-guitariste du Guess Who et plus tard de Bachman-Turner Overdrive), celui-ci affirme que, lorsqu’il rencontra le bassiste du Who, John Entwistle, celui-ci lui avoua que, comme les gens confondaient constamment The Who avec le The Guess Who, ils en ont eu marre de se faire huer parce qu’ils ne reprenaient pas le hit "Shakin' All Over", qui avait été un gros succès dans la version du Guess Who… Ils ont donc décidé de l’intégrer à leur répertoire tout simplement pour faire plaisir au public, tout comme le Guess Who dut le faire avec My Generation".

Loading...

 

Alain Bashung rend hommage à son idole Johnny Kidd dans la chanson qui va le révéler au grand public, "Gaby oh Gaby" (1980). Souvenez-vous de ses paroles : "J’sens comme un vide, remets-moi Johnny Kidd !"

Loading...

 

Voici les musiciens présents à l’enregistrement de l’original de "Shakin' All Over": Johnny Kidd (vocaux), Alan Caddy (guitare), Brian Gregg (basse), Clem Cattini (drums) et Joe Moretti (lead guitare).

Kidd aurait avoué la chose suivante : "When I was going round with a bunch of lads and we happened to see a girl who was a real sizzler, we used to say that she gave us 'quivers down the membranes'. It was a standard saying with us referring to any attractive girl. I can honestly say that it was this more than anything that inspired me to write "Shakin' All Over". En clair, lorsqu’il sortait avec des potes et qu’ils croisaient une fille "canon", ils utilisaient à son propos cette expression illustrant la sensation qu’ils éprouvaient, "shakin' all over"; c’est-à-dire des frissons qui parcouraient tout le corps.

 

Joseph Edward Moretti est né à Glasgow le 10 mai 1938, guitariste écossais connu pour son travail à l’époque du rock and roll britannique naissant, illustré par des disques tels que "Brand New Cadillac" de Vince Taylor ou le "Shakin' All Over" de Johnny Kidd & the Pirates. Il vécut en Afrique du Sud jusqu’à la fin de sa vie, quand il mourut d’un cancer du poumon à l’âge de 73 ans, le 9 février 2012.

Moretti travailla aussi avec Gene Vincent, Vince Eager, Lesley Duncan, Nero and the Gladiators, Ronnie Jones and The Nightimers, Eddie Calvert, Johnny Duncan’s Bluegrass Boys, Tom Jones, Colin Hicks & The Cabin Boys et Chris Farlowe.

Il fut aussi musicien de session souvent crédité, mais parfois non mentionné. Moretti fut un grand guitariste de session aux côtés d’autres illustres guitaristes britanniques comme Big Jim Sullivan, le futur guitariste de Led Zeppelin Jimmy Page et Vic Flick, qui jouaient sur énormément d’enregistrements sans être crédités. Moretti prétend avoir joué de la guitare sur les hits de Jet Harris et Tony Meehan, "Scarlet O’Hara" et "Applejack" ainsi que sur le hit de Donovan, "Mellow Yellow".

On admet maintenant qu’il a aussi joué sur au moins 2 autres numéros 1 britanniques : "It’s Not Unusual" de Tom Jones et la reprise du morceau des Rolling Stones, "Out Of Time", par Chris Farlowe.

Loading...

 

Discographie partielle :

Singles : "Pledgin' My Love"/"Brand New Cadillac" – Vince Taylor and his Playboys (avril 1959), "Shakin' All Over"/"Yes Sir, That’s My Baby" – Johnny Kidd & the Pirates (août 1960), "In the Hall of the Mountain King" – Nero and the Gladiators (July 1961), "It’s Not Unusual" – Tom Jones (January 1965), "Snakes and Snails" – Alma Cogan (July 1965), "Out of Time" – Chris Farlowe (June 1966), "Aggravation" – Chris Curtis (June 1966)

Albums : Own Up – Twice As Much (1966), Oscillation 67 ! – The Leading Figures (1967), Don Partridge – Don Partridge (1968), Would You Believe – Billy Nicholls (1968), Pick Up A Bone – Rupert Hine (1971), Sing Children Sing – Lesley Duncan (1971), Barbados Sky – Typically Tropical (1975)

Vers tous les articles et audios Double Shot ICI

Sur le même sujet

Double Shot : Don't Turn Around

Double Shot

Double Shot : People Get Ready

Double Shot

Articles recommandés pour vous