RTBFPasser au contenu

Réseaux sociaux

Dove part en campagne contre les méfaits des réseaux sociaux chez les plus jeunes

Dove part en campagne contre les méfaits des réseaux sociaux chez les plus jeunes.
04 mai 2022 à 12:002 min
Par RTBF avec AFP

Forte de ses nombreux engagements en faveur d'une beauté plurielle et authentique, Dove va encore plus loin cette année en s'attaquant aux injonctions et conseils toxiques qui pullulent aujourd'hui sur les fils d'actualité des jeunes filles.

A travers son projet sur l'estime de soi, la marque de produits d'hygiène et de cosmétiques entend promouvoir une image corporelle positive et aider les adolescents - et leurs parents - à (re)prendre confiance en eux.

Trop d'injonctions à une beauté normée dans la vie des ados

Avoir des dents parfaitement blanches et alignées (merci les facettes), une peau sans aucune imperfection (merci les filtres) ou un regard XXL digne des plus célèbres cartoons (merci les retouches) : les jeunes filles et jeunes garçons doivent aujourd'hui composer avec les diktats, injonctions et autres normes beauté qu'ils découvrent sur les fils d'actualité de leurs différents réseaux sociaux. Et ils sont nombreux.

Alors que les générations précédentes ne ressentaient cette pression "qu'à" travers les magazines et campagnes publicitaires, les nouvelles générations la subissent au quotidien à travers ce qui régit en grande partie leur vie : les médias sociaux. Et force est de constater que la pandémie, à l'origine d'une hausse du temps passé devant les écrans, n'a pas arrangé les choses. Bien au contraire.

Halte à la beauté toxique !

Face à ce constat, la marque Dove, qui œuvre depuis près de deux décennies en faveur d'une image corporelle positive, a choisi de prendre le problème à bras-le-corps et de lancer un projet international centré sur l'estime de soi.

Retouches, filtres, 'conseils' beauté prodigués par des influenceurs : tout y passe à travers une foule de hashtags exprimés dans plusieurs langues comme #JamaisDeRetouche, #TacklingToxicBeautyAdvice ou encore #DetoxYourFeed. L'objectif ? Faire en sorte que les plus jeunes prennent confiance en eux sans être confrontés sans cesse aux "normes" beauté qui rythment leur quotidien sur les réseaux sociaux.

Ainsi, 80% des filles de 13 ans confient modifier leur apparence corporelle en ligne, révèle une enquête menée aux États-Unis auprès de jeunes filles utilisant les réseaux sociaux, relayée par Dove.

Loading...

Ce projet d'envergure se déploie également à travers une vidéo, Reverse Selfie, présentée il y a plusieurs mois déjà, montrant que les filtres et autres retouches photo "peuvent nuire à l'estime de soi", comme le déclare Dove.

La marque de produits d'hygiène et de cosmétiques a également travaillé main dans la main avec une foule d'experts dans divers domaines, de la psychologie à l'image corporelle en passant par l'estime de soi, les troubles alimentaires et la représentation dans les médias, pour élaborer un kit de confiance pour aider les jeunes à booster leur estime de soi. Le tout est également mis à disposition des parents.

Sur le même sujet

15 févr. 2022 à 07:00
2 min
04 avr. 2021 à 13:00
3 min

Articles recommandés pour vous