RTBFPasser au contenu
Rechercher

Drame de Bracquegnies

Drame de Strépy-Bracquegnies : le conducteur a freiné avant l'impact, précise le Parquet

Damien Verheyen, substitut du procureur du Roi
22 mars 2022 à 08:51 - mise à jour 22 mars 2022 à 12:02Temps de lecture1 min
Par Alain Lechien

Après le drame qui a coûté la vie à six personnes au carnaval de Strépy-Bracquegnies, une conférence de presse a été organisée ce mardi à 10 heures, au cours de laquelle Damien Verheyen, substitut du procureur du Roi a confirmé que Paolo F., qui conduisait le véhicule impliqué dans les faits qui se sont passés ce dimanche, avait été inculpé d’homicide involontaire résultant d’un accident de la route et de coups et blessures involontaires résultant d’un accident de la route.

Ces infractions sont punies par le code pénal de respectivement 3 mois à 5 ans d'emprisonnement et de 8 jours à un an d'emprisonnement.

Au cours de l’interrogatoire, il a reconnu avoir roulé à une vitesse supérieure à la vitesse autorisée dans la rue des Canadiens (90 km/h à un endroit où elle est limitée à 50 km/h) et avoir été surpris par le groupe de Gilles. Il a expliqué avoir poursuivi sa route sur plusieurs centaines de mètres en raison de l’état de choc dans lequel il se trouvait. Il a été placé sous mandat d’arrêt. La qualification de l’inculpation est provisoire et peut évoluer.

L’éthylomètre effectué juste après les faits a révélé dans le chef du conducteur un taux d’alcool de 0,29 mg par litre d’air alvéolaire expiré, ce qui constitue un faible dépassement de la limite autorisée. L’enquête a permis de constater que le véhicule roulait à une vitesse excessive et a freiné avant le choc.

Le passager du véhicule, identifié comme Antonino F., a été inculpé de non-assistance à personne en danger et remis en liberté sous conditions notamment de s’abstenir de tout contact avec Paolo F., avec les victimes ou leurs proches, ou avec la presse.

Drame de Strépy-Bracquegnies : conférence de presse du parquet de Mons

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Des hommages sont rendus par la population à l’endroit où la voiture a foncé sur les carnavaliers à Strépy-Bracquegnies.
Des hommages sont rendus par la population à l’endroit où la voiture a foncé sur les carnavaliers à Strépy-Bracquegnies. © Tous droits réservés

Sur le même sujet

Drame de Bracquegnies : l’avocat de Paolo F. remet en cause la signalisation du carnaval, "c’était totalement involontaire"

Drame de Bracquegnies

Drame de Strépy-Bracquegnies : la Ville de La Louvière se constitue partie civile, mais qu’est-ce que ça signifie ?

Drame de Bracquegnies

Articles recommandés pour vous