RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions

Drame de Strépy-Bracquegnies : "Un jour de fête qui se transforme en jour de deuil", déplore Alexander De Croo

Visite royale à Strépy-Bracquegnies, le 20 mars 2022

"Ca aurait dû être un jour de fête après une période difficile. Il s’est transformé en jour de deuil", a déploré le Premier ministre, Alexander De Croo, dimanche après-midi, au terme d’une réunion de travail au hall sportif de Strépy-Bracquegnies, à laquelle ont notamment participé le roi Philippe et sa fille aînée, la princesse Élisabeth.

À l’aube, dimanche matin, le village de l’entité de La Louvière a été le théâtre d’un drame quand une voiture folle a heurté un groupe qui participait au ramassage des gilles en ce premier jour de carnaval. Selon le dernier bilan communiqué par les autorités, 6 personnes ont perdu la vie, 10 ont été sérieusement blessées et 27 autres ont été touchées plus légèrement.

"Nous sommes tous avec la famille et avec les proches des victimes. Nous voulons aussi remercier les services de secours qui ont fait tout leur possible", a ajouté le Premier ministre devant un parterre de journalistes belges mais aussi étrangers.

Nous sommes tous avec la famille et avec les proches des victimes. Nous voulons aussi remercier les services de secours qui ont fait tout leur possible

 

 

Visite royale après le drame de ce dimanche matin
Visite royale après le drame de ce dimanche matin © Tous droits réservés

La conférence de presse initialement attendue aux alentours de 18h30 n’aura quant à elle pas lieu, ont de leur côté indiqué les autorités locales.

Extraits de notre 13h :

Sur le même sujet

Drame de Strépy-Bracquegnies : le point sur ce que l'on sait ce lundi

Belgique

Paolo et Nino F., le conducteur et son cousin à l'origine du drame de Strépy-Bracquegnies

Drame de Bracquegnies

Articles recommandés pour vous