RTBFPasser au contenu
Rechercher

Ecole des jeunes de l'Union Saint-Gilloise : les enquêteurs au cabinet de l’échevin de Molenbeek Abdellah Achaoui

Abdellah Achaoui, échevin PS à Molenbeek.
27 mai 2021 à 07:05Temps de lecture2 min
Par K. F.

La RTBF a appris que la police s’est rendue au cabinet de l’échevin Abdellah Achaoui, édile PS de la Mobilité à Molenbeek. Cette visite des enquêteurs menée mercredi matin fait suite aux perquisitions réalisées à la demande d'un juge d'instruction, les 17 et 18 mai, dans les locaux du club de football de l’Union Saint-Gilloise (USG).

A ma demande

"C’est à ma demande que les enquêteurs sont venus à mon cabinet", explique Abdellah Achaoui, contacté ce jeudi matin par la RTBF. "Je les ai invités à la commune. Je leur ai remis les pièces justificatives relatives au dossier." Contacté, le parquet de Bruxelles se refuse à tout commentaire.

L'instruction judiciaire concerne l’Ecole des jeunes de l’USG, entité distincte, dirigée jusqu’à il y a un an et demi par Abdallah Achaoui. Selon une enquête du magazine Médor datant de janvier 2020, posent question des retraits en cash à des distributeurs effectués par le responsable de l’Ecole des jeunes. Des retraits non justifiés, selon le magazine. Autre élément relevé par l’enquête journalistique : Abdellah Achaoui emporte systématiquement la recette provenant des entrées payées par les parents.

Retraits en cash

Les retraits au distributeur avec la carte de l’ASBL de l’Ecole des Jeunes s’élèvent à 6500 euros. On parle aussi d’un autre retrait de 2500 euros (en six opérations). De l’argent retiré au lendemain de la réception par l’association d’un subside régional de 160.000 euros (la première tranche d’une aide globale attendue de 200.000 euros, selon Médor).

Lors d’un conseil communal, Abdellah Achaoui s’est défendu : c’est à la demande de l’Union Saint-Gilloise que les retraits ont été réalisés, pour constituer un fond de caisse lors des matches de l’équipe première. A ce moment-là, les comptes du club étaient bloqués par l’Union belge de Football.

Démission

Après avoir affirmé qu’il exerçait son mandat bénévolement, celui-ci a fini par admettre qu’il percevait bien une rémunération (1700 euros par mois). Abdellah Achaoui a démissionné de son poste de responsable de l’Ecole des jeunes fin janvier 2020.

"Il s’avère, suite aux différents entretiens, que les accusations relatées dans ces médias, étaient infondées et incorrectes", avait réagi l'an dernier le club de l'Union Saint-Gilloise. "Néanmoins, afin de préserver un climat serein et propice à l’Ecole des jeunes, ainsi que pour éviter de porter atteinte aux réputations mutuelles, Monsieur Achaoui a décidé volontairement de mettre un terme à son mandat d’administrateur de l’Ecole des jeunes."

A l’époque, Catherine Moureaux (PS), la bourgmestre de Molenbeek déclarait que son échevin lui avait "assuré de sa totale bonne foi et de sa totale honnêteté dans son engagement dans l’association".

Articles recommandés pour vous