On n'est pas des pigeons

Economies d’énergie : les Belges vont-ils prendre leur douche dans les piscines publiques ?

12 oct. 2022 à 08:56 - mise à jour 12 oct. 2022 à 19:15Temps de lecture2 min
Par Olivier Badart

Pour faire des économies d’énergie, une tendance semble se dessiner : prendre sa douche à l’extérieur. Au boulot, à la piscine ou dans son club de sport.

Prendre sa douche à l’extérieur : le bon plan qui rend de bonne humeur !
Prendre sa douche à l’extérieur : le bon plan qui rend de bonne humeur ! © Manuel Breva Colmeiro

Pour certains Belges, le calcul est simple, puisqu'il ont payé un abonnement ou qu'ils se sont acquittés d'un droit d'entrée, pourquoi ne pas profiter des installations sanitaires ?

Mais quelle est l’économie réalisée sur le prix de la douche à la maison ?

Les douches publiques bientôt prises d’assaut ?
Les douches publiques bientôt prises d’assaut ? © Tous droits réservés

Aller à la piscine et profiter des douches chaudes et illimitées coûte en moyenne 3 euros. Un abonnement dans une salle de fitness n’est guère beaucoup plus cher au quotidien.

Quelle économie réalisée ? Pour répondre avec précision à cette question, on peut s’adresser aux guichets de l’énergie de la Région Wallonne.

Voici leur calcul détaillé pour une douche de 10 minutes avec un pommeau classique de 15 l/min et de 6 l/min pour un pommeau économique.

Pommeau de douche classique

15

l/min

Prix du gaz

0.15

€/KWh

Pommeau de douche économique

6

l/min

Prix de l’électricité

0.5

€/KWh

Durée de la douche

10

Min

     

Température douche :

42

°C

Eau de distribution

12

°C

Energie :

0.00116

KWh

Pour élever la t° de 1 l d’eau de 1°C

   
           

Coût par douche (gaz)

0.783

     

Coût par douche (électricité)

2.61

     

Coût par douche éco (gaz)

0.4698

     

Coût par douche éco (électricité)

1.566

     

La formule de calcul étant la quantité d’eau x la différence de température x énergie x prix de l’énergie.

De cette analyse, il ressort que les consommateurs qui chauffent leur eau électriquement et utilisent durant plus de 10 minutes une douche classique sont gagnants pour la douche prise à l’extérieur. A condition bien sûr de se rendre à pied à la piscine ou au club de sport.

Un changement d'habitudes de fréquentation et de gestion des centres sportifs

Autant dire que ce calcul n’arrange pas vraiment les gérants de ces infrastructures sportives. Certains, comme la Ville de Namur, demandent explicitement de prendre des douches "éclair" dans ses piscines.

Dans certains centres fitness, comme chez JIMS, on a clairement vu avec la crise énergétique un déplacement des habitudes de fréquentation. Les abonnés viennent plus souvent, ils restent plus longtemps et viennent se laver le matin avant de se rendre au travail.

Chez Body Concept Training à Gerpinnes, les clients sont très compréhensifs avec le patron. Ils ont décidé d’eux-mêmes de se montrer économe. Ils utilisent par exemple beaucoup moins les deux saunas mis à disposition des clients. Ils n’allument plus non plus le chauffage électrique dans les vestiaires.

Heureusement pour le gérant qui, écrasé par ses factures énergétiques, craint un jour de devoir lui-même aller prendre sa douche chez ses clients.

La situation est sous contrôle

Pour l’instant sur le front des douches, la situation reste calme et sous contrôle. Une surveillance discrète est pourtant parfois mise en place à certains endroits. Certains étudient aussi déjà le marché des régulateurs de débits et des stop douches qui coupent l’arrivée d’eau après un temps imparti.

Une histoire d’arroseur arrosé en quelque sorte….

Retrouvez "On n’est pas des pigeons" du lundi au vendredi à 18h30 sur la Une et en replay sur Auvio.

Pour plus de contenus inédits, rendez-vous sur notre page Facebook et sur YouTube.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous