Cyclisme Mondiaux

Eddy Merckx après le sacre de Remco Evenepoel : "Ça fait vraiment plaisir de voir quelqu’un qui porte les couleurs belges au plus haut niveau"

Eddy Merckx après le sacre de Remco Evenepoel : "Ça fait vraiment plaisir de voir quelqu'un qui porte les couleurs belges au plus haut niveau"

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Remco Evenepoel a épaté tous les amateurs de cyclisme ce dimanche en décrochant le titre mondial à Wollongong après un superbe numéro. Dix ans après Philippe Gilbert, un autre belge va porter le maillot arc-en-ciel.

"C’est une grande victoire. C’est formidable pour la Belgique. Et pour lui, c’est extraordinaire. Porter le maillot arc-en-ciel à 22 ans, c’est formidable", analyse Eddy Merckx au micro de Charly de Wasseige. "Il a roulé une course impeccable. C’était vraiment le plus fort aujourd’hui. Il a une condition physique supérieure à la moyenne. Bien meilleure que les autres. Je pense qu’il va être reconnu par tout le peloton. Tout le monde savait qu’il était l’un des grands favoris. Et gagner de la manière dont il a gagné aujourd’hui, c’est formidable. Il y a eu un très bon esprit au sein de l’équipe belge. L’accolade avec Wout van Aert est la preuve que l’équipe belge était bien soudée. Wout a vraiment contribué à la victoire de Remco Evenepoel. Mais il était surtout supérieur aux autres. Sa saison a aussi été extraordinaire : gagner Liège-Bastogne-Liège, San Sebastian, la Vuelta et devenir champion du monde. Il y en a peu qui ont fait pareil avant lui",

Ce triptyque Monument-Grand Tour-Mondiaux en un an, seuls quatre coureurs l’ont réussi dans l’histoire du cyclisme. Eddy Merckx est l’un d’eux avec Bernard Hinault et Alfredo Binda. Il a forcément un regard avisé sur le coureur de 22 ans. "Ça fait vraiment plaisir de voir quelqu’un qui porte les couleurs belges au plus haut niveau. On peut de nouveau espérer avoir un Belge vainqueur du Tour de France. Ça apporte de l’enthousiasme pour le cyclisme et tout le public belge".

LA question que tout le monde se pose, c’est de savoir si Remco doit disputer le Tour dès l’an prochain. "A lui de décider", rétorque Eddy. "Il doit sentir le moment où il doit aller au Tour de France pour le gagner. Il a 22 ans, il en aura 23 l’année prochaine, à lui de voir s’il est déjà prêt pour faire le Tour de France ou pas. Quand on gagne la Vuelta, pourquoi ne serait-il pas capable de gagner le Tour même si c’est encore un autre niveau."

Sur le même sujet

Evenepoel accueilli en héros à l’aéroport : "C’est exceptionnel, je suis très ému en pensant à ce qu’il a fait"

Cyclisme

Evenepoel nouveau dauphin de Pogacar au classement UCI, juste devant van Aert

Cyclisme

Articles recommandés pour vous