Icône représentant un article audio.

Tour de France

Eddy Merckx : "Ce sera peut-être l’année du passage de témoin entre Vingegaard et Roglic"

© © Tous droits réservés

03 juil. 2022 à 14:39Temps de lecture38 min
Par Sylvain Rouquet

On connait nos Classiques

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Eddy Merckx était l’invité exceptionnel de l’émission Complètement Tour ce dimanche, sur Vivasport dans un entretien mené par Samuël Grulois. Le quintuple vainqueur de la Grande Boucle a donné sons avis sur le début du Tour de France, qui se dispute au Danemark. "Il y a une belle ferveur populaire" explique Eddy Merckx. "C’est une grande fête cycliste. Ils sont friands de vélo. Il y a plus de routes cyclables que d’habitants. Je pense que c’est le pays par excellence pour le cyclisme."

Le Danemark accueille trois étapes. Et lors des deux premières c’est un Belge qui a porté le maillot. Une très belle performance pour la Belgique, qui n’avait plus connu cela depuis 1974. "C’est extraordinaire, incroyable" évalue Eddy Merckx. "Surtout de la part d’Yves Lampaert. "C’est exceptionnel de remporter ce contre-la-montre. C’est inespéré pour lui."

Une équipe est pour l’instant devant les autres : Quick-step, qui a remporté les deux premières étapes, avec Yves Lampaert et Fabio Jakobsen.
"Ce qu’a fait Jakobsen est costaud" explique le meilleur cycliste de tous les temps. "Son sprint était exceptionnel. Dans les 50 mètres, il remonte Pedersen et van Aert. Il faut toujours sprinter jusqu’à la ligne. C’est la différence entre un pur sprinter comme Fabio Jakobsen et un homme qui sait tout faire comme van Aert. Wout van Aert a manqué de puissance. Jakobsen est un plus pur sprinter. Mais van Aert sait se défendre sur plus de terrains. Wout van Aert est plus complet pour la quête du maillot vert car il sait aussi se distinguer en moyenne montagne. Je pense qu’il va y avoir des étapes de transition où les sprinters ne seront plus là. Je pense que pour le maillot vert, il y a beaucoup de chances qu’il l’enlève."

La victoire de Jakobsen permet aussi de justifier la sélection du Néerlandais au détriment de Mark Cavendish. Des deux, qui Eddy aurait-il sélectionné ? "Jakobsen doit être là. Il est plus rapide que Cavendish. Cavendish est un grand champion, il a gagné beaucoup d’étapes mais difficile de mettre 2 sprinters dans une équipe."

A côté du maillot vert, il y a aussi la bataille pour le maillot jaune. Tadej Pogacar est-il l’unique favori de cette édition 2022 ? "Il faut aussi faire attention à Vingegaard" tempère Eddy Merckx. "Il était fort et facile en montagne au Critérium du Dauphiné. Il pourrait poser des problèmes à Pogacar. Ce sera peut-être l’année du passage de témoin entre Vingegaard et Roglic. Je pense que Vingegaard peut être l’homme de la Jumbo cette année."

Articles recommandés pour vous