Viva +

Eddy Merckx, l'ogre de Tervuren devenu le cannibale

© images RTBF

23 mars 2022 à 13:57Temps de lecture2 min
Par Viva+

Le 18 mars 1967, Marc Jeuniau, journaliste de la RTB rencontre pour le JT, le jeune cycliste belge, originaire du Brabant flamand, Eddy Merckx. Le jeune sportif qui s’est lancé dans une carrière professionnelle deux ans auparavant est déjà considéré comme un grand champion. Mais Eddy qu’on surnommera plus tard, le cannibale ou l’ogre de Tervuren garde la tête sur les épaules et refuse de vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué.

Envie de plus d’archives : www.auvio.be/sonuma

Eddy Merckx Winner Of Italy Biking Tour

Eddy Merckx est né Edouard Louis Joseph Merckx, le 17 juin 1945 à Meensel-Kiezegem, dans le Brabant flamand. Il se passionne pour le vélo dès son plus jeune âge. A 4 ans, il reçoit sa première bicyclette avec de gros pneus, des " pneus ballons " avant d’enfourcher quelques années plus tard, un vrai vélo de course. C’est le début d’une grande carrière et d’une série de prouesses sportives. Repéré au sein du milieu amateur où il avait engrangé 84 victoires, Eddy signe son premier contrat professionnel au printemps 1965 avec l’équipe Solo-Superia de Rik Van Looy. En août de cette année, il finit deuxième au championnat de Belgique et remporte sa première victoire en novembre , à la kermesse de Vilvorde. En 1966, il rejoint l’équipe Peugeot et remporte une série de courses dont un premier Milan-San Remo. L’année suivante, le coureur s’illustre à nouveau en décrochant son premier titre de champion du monde à Heerlen aux Pays-Bas, titre qu’il remporte également en 1971 et 1973. Entretemps, en 1968, il gagne le Giro, exploit qu’il réitère en 1970, 1972 , 1973 et 1974. Cinq tours d’Italie à son tableau de chasse. Idem pour la grande boucle. Alors que l’homme fait son premier pas sur la lune, Eddy gagne son premier tour de France en 1969. Il remet le couvert en 1970, 1971, 1972 et 1974. En 1972, il bat le record de l’heure à Mexico. Il parcourt 49,431 km en une heure. Un exploit ! En 1973, il ajoute le tour d’Espagne à son palmarès. Bref, rien ne lui échappe : critériums, contre-la-montre et classiques. Rien ne lui résiste. Eddy Merckx devient le numéro un du cyclisme mondial. Sur sa carte de visite, à côté des cinq tours de France, des cinq tour d’Italie, des trois championnats du monde, du tour d’Espagne, des sept Milan-San Remo et des deux tours de Lombardie, on compte trois Paris-Roubaix, cinq Liège-Bastogne-Liège, trois " Flèche wallonne " et le record de l’heure sur piste. Au total, celui que le monde surnomme le cannibale ou l’ogre de Tervuren remporte 625 victoires. Des prouesses qui lui ont valu le titre du cycliste du 20ème siècle décerné par l’Union cycliste internationale. Pour beaucoup de belge, Eddy est le meilleur coureur de l’histoire. Un peu de chauvinisme ne fait pas de mal…

Sur le plan privé, Eddy Merckx a épousé Claudine Acou le 5 décembre 1967. Le couple a donné naissance à Sabrina en 1970 et à Axel en 1972. En 1980, Eddy Merckx se lance dans les affaires et crée sa propre marque de vélos. Tiens donc ! 

Inscrivez-vous à la newsletter Vivacité!

Chaque vendredi matin, retrouvez toutes les infos de la chaîne radio proche de vous, avec les invités, les concours, les événements et l’actualité de vos animateurs.

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous