Le 6/8

Eddy Mitchell glorifie l'ère du "Country rock" avec la sortie de son... 39e album

28 janv. 2022 à 13:42Temps de lecture2 min
Par François Saint-Amand

La vieille canaille, leader des Chaussettes noires, est toujours bien là. Eddy Mitchell a sorti en novembre dernier son 39e album à l'âge de 79 ans. Bruno Tummers passe en revue ce disque et la carrière incroyable du rockeur français.

Non, le rock français n'est pas mort, loin de là. À côté de Bernard Lavilliers qui revient avec un 23e album, le public peut acclamer le retour d'Eddy Mitchell.

À 79 ans, Claude Moine de son vrai nom, n'a pas dit son dernier mot. Il puise dans les racines musicales qui l'ont guidé tout au long de sa vie pour proposer Country rock, son... 39e album.

Une longévité extraordinaire

Eddy Mitchell, c'est une carrière à la longévité incroyable. Membre des Chaussettes noires en 1960, il se dirige rapidement vers une carrière solo deux ans plus tard.

Le succès démarre avec Toujours un coin qui me rappelle mais fin des années 60 et début des années 70, sa carrière stagne. Les ventes peinent à décoller. C'est au milieu des années 1970 qu'il enchaîne les tubes : Sur la route de Memphis, Couleur menthe à l'eau, La dernière séance,...

Dans les années 1990, 'Schmoll' se rappelle au bon souvenir du public avec Rio Grande.

Depuis les années 2000, l'ami de Johnny Hallyday aligne les albums, même sans en extraire un réel tube. S'il a aujourd'hui décidé d'arrêter la scène, il s'offre encore le luxe de sortir régulièrement un album avec toujours la même recette : nostalgie, références aux États-Unis et textes présentés comme un scénario de film.

Et le public est lui aussi toujours fidèle malgré les années qui défilent : chaque nouveau projet est au moins disque d'or. Une prouesse qui se chiffre à 50.000 ventes, alors que le CD n'a plus la cote depuis l'avènement du numérique.

Loading...

Un album à l'américaine, enregistré en France

Country rock, son 39e album, devrait normalement jouir d'une belle réception auprès du public. Ce disque enchantera aussi les fans du taulier puisque figure sur celui-ci, un hommage à Johnny. "Pour moi t'étais plus qu'un ami / Un demi-frère, presqu'un sosie" chante l'ancien membre des Chaussettes noires dans Un petit peu d'amour. Ce titre relate tout en émotion l'histoire de l'idole des jeunes.

Eddy Mitchell a cependant été contraint d'adapter la production de ce 39e album, à cause des mesures sanitaires. Habitué à enregistrer aux États-Unis, le rockeur de 79 ans a cette fois opté pour le procédé inverse : il a fait venir des musiciens américains en France.

"Je peux vous dire que sur cet album cela joue bien. Il est le survivant de ces artistes très influencés par le rêve américain. C'était l'Amérique des années 40 et 50, celle d'Elvis Presley, de James Dean, de John Wayne" analyse Bruno Tummers.

Country rock porte évidemment bien son nom. L'ambiance des 12 plages transporte tout droit au Far West. Il rend hommage à ses idoles de jeunesse comme Hank Williams et Johnny Cash. Schmoll y a aussi adapté en français un classique de Chuck Berry et s'est fait plaisir sur un duo avec Calogero.

Loading...
Loading...

Retrouvez l’actualité musicale avec Bruno Tummers, et bien d’autres chroniques dans Le 6-8 en semaine sur La Une et sur Auvio.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous