Vivacité

Eddy Mitchell : "Johnny avait fait de la chimio l’après-midi et le soir il chantait avec toutes ses tripes"

Johnny Hallyday et Eddy Mitchell en 2014 sur le plateau de "Vivement Dimanche"

© Bertrand Rindoff Petroff / Getty Images

05 janv. 2022 à 16:27Temps de lecture2 min
Par François Saint-Amand

Invité dans En aparté sur Canal +, Eddy Mitchell est revenu sur le lien fraternel qu’il entretenait avec son ami Johnny Hallyday mais aussi sur l'incroyable ténacité et la vie hyperactive de ce dernier.

L’auteur de Couleur menthe à l’eau et le taulier restent, avec Dick Rivers, les grands représentants du rock français des goldens sixties. Si les deux derniers sont décédés respectivement en 2017 et en 2019, Eddy Mitchell compte malgré tout poursuivre la longue tradition du rock et du blues tricolore.

Il revient avec Country Rock, son… 39e album studio, sorti en novembre 2021 et qui s’est déjà écoulé à 63.000 exemplaires selon Pure Charts. Invité à cette occasion dans l’émission En aparté sur Canal +, Claude Moine de son vrai nom a rendu un nouvel hommage à son ami Johnny Hallyday.

Deux frangins

La relation entre ces deux vieilles canailles était même presque fusionnelle. Il dédie d’ailleurs son nouveau single, Un petit peu d’amour, à Johnny.

"Ça m’est venu normalement car il faisait partie de ma vie. On s’est connus, il avait 14-15 ans, j’avais un an de plus, j’étais l’aîné. On a vécu des moments extraordinaires ensemble et c’est vrai que c’est mon frangin. On s’est toujours vu, toujours entendu" a-t-il déclaré, donnant au passage son avis sur la disparition de l’interprète de Toute la musique que j’aime : "Il a vécu à 600 à l’heure, c’est pour ça qu’il n'en est pas sorti".

Eddy Mitchell souligne d’ailleurs la force de caractère de Johnny Hallyday : "Dans la tournée des Vieilles Canailles, avec Jacques Dutronc, on se regardait parce que l’après-midi, on savait qu’il avait fait de la chimio. Et le soir, il chantait avec ses tripes et ça c’était extraordinaire".

Les membres du club de la Mauvaise Foi Evidente

Claude Moine, 79 ans, est aussi revenu sur la première rencontre avec l’idole des jeunes : Johnny avait volé ses disques à une soirée. Il l’avait alors retrouvé et l’avait baffé.

"Sur l’instant, j’étais bien sûr embarrassé et furieux, mais je me suis dit que ce mec aimait la même chose que moi. On était fait pour s’entendre" se souvient-il. "Ce qui était important, c’était l’amitié réelle qui existait entre nous, le vouloir de se voir de temps en temps, et souvent d’ailleurs, et de partager nos envies…"

Preuve que les deux hommes, même sont restés des vieilles canailles, cette anecdote cocasse d’Eddy Mitchell racontée sur le plateau d’En aparté : "J’avais créé le club de la MFE, la Mauvaise Foi Evidente, et je l’avais nommé président parce qu’il était d’une mauvaise foi totalement… Moi, je n’étais que le trésorier".

L’actu people, ça se passe sur VivaCité

Pour plus d’actu people, rendez-vous tous les jours dans Le 8/9 sur VivaCité et sur la Une ainsi que dans La Récré de Midi de 12h à 13h sur VivaCité et en replay sur Auvio.

Inscrivez-vous à la newsletter Vivacité!

Chaque vendredi matin, retrouvez toutes les infos de la chaîne radio proche de vous, avec les invités, les concours, les événements et l’actualité de vos animateurs.

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous