RTBFPasser au contenu
Rechercher

Jupiler Pro League

Edward Still : "L’émotion principale, c’est la fierté, c’est l’amour du foot"

06 mai 2022 à 22:02Temps de lecture2 min
Par Jérôme Jordens

Charleroi a partagé face à Genk mais a bien failli repartir avec les trois points en inscrivant deux buts dans le temps additionnel. Mais malheureusement pour les Zèbres, le troisième but de Bayo a été annulé pour hors-jeu. Edward Still était cependant très heureux de la prestation des siens : "L’émotion principale, c’est la fierté, c’est l’amour du foot. Qu’est-ce que c’est beau de pouvoir vibrer comme ça. C’est dommage, parce qu’il ne manque rien pour que ce soit parfait. Le reste, on a un peu manqué de chance sur quelques situations, un poteau, une décision arbitrale. Il faut l’accepter, on avance. Je suis convaincu que cette chance va tourner. Je suis fier qu’on ait pas abandonner alors qu’on aurait pu. On a très bien joué et quel bonheur de vivre ça, que le foot peut être beau".

Au-delà du résultat, le coach carolo avait surtout envie de mettre en avant le jeu de son équipe : "On a vu le travail sur lequel on s’est concentré toute la semaine. Que ce soit ceux qui ont commencé ou ceux qui sont montés, ils ont très bien fait ça. Ça donne confiance à tout le monde de voir qu’on peut s’améliorer aussi vite, en une semaine. Le visage de Charleroi qu’on a montré aujourd’hui, c’est le visage qu’on a envie de continuer à montrer parce que la qualité qu’on a eu avec ballon était excellente aussi. Ce qui est génial avec les deux buts que l’on met à la fin c’est que c’est dans le jeu. On n’a pas juste tapé des longs ballons et on espère. On a des principes, on y croit. Et de savoir que jusqu’à la 95e notre foot va poser des problèmes à n’importe quel adversaire, c’est une bonne chose".

L'homme providentiel côté zèbre se nomme Vakoun Bayo. L'attaquant prêté par La Gantoise a encore été décisif en inscrivant un doublé : "On va tout faire pour le garder en tout cas. On a une option d’achat dans le prêt donc je suis certain que la direction va faire le nécessaire pour que ce soit encore un Carolo la saison prochaine. Ça vient encore confirmer le bon recrutement qu’on a fait cet hiver. On a perdu Shamar mais on était convaincu qu’on allait être plus fort après et ce que Bayo montre depuis de nombreuse semaines montre que c’est le cas".

Il reste désormais trois matchs à Charleroi pour conclure sa saison et le mot d'ordre sera de continuer à tout donner même si l'Europe s'est considérablement éloignée : "A fond, à fond. Juste tout mettre sur le terrain. On a tellement faim et envie de bien faire. Maintenant, il faut récupérer demain et se retourner pour aller à Genk mardi et prendre les trois points qu’on méritait ce soir".

 

Articles recommandés pour vous