Icône représentant un article audio.

Dans l'air du temps

Edwige et son road trip éponyme au royaume du refrain doux où le cri intérieur est roi

Réal Siellez vous propose de découvrir l’univers musical d’une chanteuse belge, du nom d’Edwige. Elle vient de sortir son nouvel EP, à savoir un format plus grand qu’un single, plus petit qu’un album. Et cet EP s’ouvre sur une mélodie en errance, C’est tout comme.

Un titre comme une adresse directe à la souffrance personnelle, aux inerties qui nous aliènent. À l’image de l’ensemble de ce mini-album, le compositeur Joachim Janin ne recule pas devant les ponts musicaux truffés de mélodies à muser en chemin… Car c’est bien là l’une des clés de voûtes de ces titres, le chemin, la route qui trace avant tout…

Edwige Bailly, comédienne et chanteuse, et son compositeur Joachim Janin, ont écoulé les discussions, l’écriture de textes en ping Pong, et aux dires de l’interprète des litres et des litres de cafés, pour finir par être rejoint par Manuel Roland pour les arrangements afin de nous livrer cet Ep aux couleurs Charlotte Gainsbourg, on y retrouve de la britpop plus en nostalgie qu’en rock pur parce qu’au royaume du refrain doux, le cri intérieur est roi… Ou plutôt reine.

Sur l’ensemble des morceaux, les adresses sont directes, elles s’apparentent aux contenus de ces lettres que l’on n’envoie jamais.

Sur une ballade de flonflons acidulés et un texte tout en émaillage qui s’intitule "La totale", voilà Albin de la Simone qui s’invite, habitué des collaborations auxquelles il rajoute sa patte joyeuse et naïve… Edwige l’avait contacté alors que son projet de chanson se voulait anglophone, et c’est lui qui l’a poussé à écrire en français. Quelques années plus tard, s’étant exécutée, elle recontacte l’Amiénois qui vient enregistrer à Bruxelles, in extremis avant le premier confinement. Un parrainage plein de la gémellité nostalgique.

Edwige en Duo avec Albin de La Simone pour le titre "La totale" sur l’EP baptisé lui-même Edwige, c’est maintenant et c’est l’air du temps.

Sur le même sujet

La ritournelle de Stephanie Blanchoud, une photographie chantée de notre époque

Dans l'air du temps

Bienvenue à Malidor, le pays imaginaire et l’album aux airs de voyages du chanteur Franck Monnet

Articles recommandés pour vous