Monde Europe

Égalité de genre : l’Europe progresse à peine, la Belgique au-dessus de la moyenne

© Tous droits réservés

24 oct. 2022 à 08:56Temps de lecture2 min
Par Belga, édité par Théa Jacquet

L’indice d’égalité de genre 2022, qui mesure l’état de l’égalité entre les femmes et les hommes dans l’UE, révèle que les progrès se poursuivent à un rythme d’escargot, selon un communiqué de l’Institut européen pour l’égalité entre les hommes et les femmes (EIGE) publié lundi. L’augmentation de l’indice n’étant que de 0,6 point depuis l’édition de l’année dernière. La Belgique a quant à elle obtenu un score supérieur à la moyenne européenne, qui est de 68,6 points sur 100.

Pour la première fois depuis sa création, l’indice d’égalité de genre a enregistré une baisse des scores dans plusieurs domaines, remarque l’EIGE. La diminution du taux de participation au travail indique que les femmes sont de plus en plus susceptibles de passer une moindre part de leur vie dans le monde professionnel, ce qui entrave les perspectives de carrière et de retraite ; les femmes sont aussi moins nombreuses que les hommes à avoir participé en 2020 à des activités d’éducation formelles et informelles et des reculs en termes d’égalité entre les hommes et les femmes sont apparus en ce qui concerne l’état de santé et l’accès aux services de santé.

"Au lendemain de la pandémie, de l’agression russe en Ukraine et de la crise économique qui s’en est suivie, les organisations régionales comme les pays de l’UE doivent être sensibles à l’égalité entre les hommes et les femmes dans le cadre de leurs mesures budgétaires et politiques. Les femmes, dans toute leur diversité, ne doivent pas y perdre", explique Helena Dalli, commissaire européenne chargée de l’Égalité.

Si des progrès n’avaient pas été enregistrés dans le domaine du pouvoir, l’indice aurait connu une baisse du score global, précise l’EIGE. Une grande partie de ces progrès est à mettre au crédit d’une participation accrue des femmes à la prise de décisions économiques et politiques, qui est à son tour liée à la mise en place de quotas législatifs dans une poignée d’États membres de l’UE.

Parmi les pays les plus performants figurent la Suède, le Danemark et les Pays-Bas. Dans le même temps, ce sont la Grèce, la Hongrie et la Roumanie qui peinent le plus à faire progresser l’égalité entre les femmes et les hommes. En revanche, c’est en Lituanie, en Belgique, en Croatie et aux Pays-Bas que les augmentations les plus significatives des scores de l’indice ont été observées depuis la dernière édition, conclut l’EIGE.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous