RTBFPasser au contenu
Rechercher

Présidentielle en France

Election présidentielle en France : Lionel Jospin "écartera Le Pen et votera Emmanuel Macron" au second tour

L'ancien Premier ministre socialiste Lionel Jospin "écartera Marine Le Pen et votera Emmanuel Macron" au second tour de la présidentielle française, a-t-il annoncé mardi dans un communiqué à l'AFP.

"Au second tour de l'élection à la présidence de la République, le dimanche 24 avril, le pays étant confronté à deux mouvements de rejet, j'écarterai Marine Le Pen et voterai Emmanuel Macron", écrit l'ancien Premier ministre de cohabitation (1997-2002) de Jacques Chirac, qui avait été éliminé face à Jean-Marie Le Pen au premier tour de la présidentielle de 2002.

Que soient préservées demain les chances d'une renaissance des idées du socialisme démocratique

Lionel Jospin avait apporté le 27 mars son soutien à la candidate socialiste Anne Hidalgo, qui a recueilli 1,75% dimanche au premier tour, le pire score de l'histoire de sa famille politique.

Il invoquait alors son vœu "que soient préservées demain les chances d'une renaissance des idées du socialisme démocratique."

L'ancien premier ministre de Jacques Chirac

Lionel Jospin, âgé de 84 ans, a été entre 1997 et 2002 le Premier ministre de cohabitation de Jacques Chirac, à la tête d'une majorité de gauche "plurielle". Il a également dirigé le PS pendant le premier mandat présidentiel de François Mitterrand (1981-1988).

Un autre ancien Premier ministre socialiste, Bernard Cazeneuve (2016-2017), appelle lui aussi mardi matin dans un tweet à voter Emmanuel Macron, "parce que l'essentiel est en jeu, l'unité de la France et les valeurs de la République".

Bertand Delanoë, prédécesseur également PS d'Anne Hidalgo à la mairie de Paris, a lui aussi appelé sur France Inter à voter pour le président sortant.

Marine Le Pen pense tout bas ce qu'Eric Zemmour dit tout haut

"Je n'idéalise pas Emmanuel Macron même si j'ai de l'estime et de l'amitié pour lui", a-t-il plaidé, estimant par ailleurs que "Marine Le Pen pense tout bas ce qu'Eric Zemmour dit tout haut".

L'ex-président socialiste François Hollande doit également s'exprimer cette semaine en vue du second tour, a indiqué son entourage lundi à l'AFP.

Sur le même sujet

Présidentielle 2022 : Nicolas Sarkozy annonce qu'il votera pour Macron au second tour

Présidentielle en France

Election présidentielle en France : Emmanuel Macron se dit prêt à "bouger" sur la réforme des retraites

Monde Europe

Articles recommandés pour vous