Monde Amérique du Nord

Elections américaines 2020 : les votes anticipés sont ouverts dans quatre Etats, les candidats dopent leur campagne

Les deux candidats sont en campagne dans le Minnesota

© Fotor

Quatre États américains – le Minnesota, le Dakota du sud, le Wyoming et la Virginie – ont ouvert ce vendredi les bureaux de vote anticipé pour l’élection présidentielle du 3 novembre prochain. Le président Donald Trump et son adversaire démocrate Joe Biden profitaient de cette occasion pour tous deux faire campagne dans le Minnesota.

Le Minnesota : lieu du duel

Le locataire de la Maison Blanche prononcera dans la soirée un discours en plein air sur un aéroport dans la ville de Bemidji, tandis que Joe Biden s’exprimera en milieu d’après-midi depuis Duluth.

En 2016, Hillary Clinton l’avait emporté d’une courte tête dans cet État frontalier avec le Canada.


►►► Lire aussi : Joe Biden vs Donald Trump : portraits croisés des candidats de la prochaine élection présidentielle américaine


Selon le dernier sondage Morning Consult, Joe Biden dispose d’une légère avance (48% contre 44%) sur Donald Trump.

Le déplacement des deux candidats septuagénaires coïncide avec le début du vote anticipé dans cet État, soit en personne, soit par correspondance. Selon un sondage du ABC/Washington Post, près de 40% des habitants de l’État envisagent de voter avant le 3 novembre.

Les votes à distance : une solution anti-covid ?

Le vote avant la date du scrutin est en vigueur depuis longtemps dans de nombreux États. Mais la tendance devrait sensiblement s’accentuer cette année : en raison de l’épidémie de Covid-19, de nombreux États offrent en effet plus de souplesse à ceux qui ne veulent pas se rendre physiquement aux urnes le jour J.

Le gouverneur démocrate du Minnesota, Tim Walz, appelé les deux équipes de campagne à respecter les règles en vigueur dans l’État pour ralentir la propagation du Covid-19.

Joe Biden a durci le ton depuis quelques jours et intensifié ses critiques sur la gestion de la pandémie par Donald Trump. "Ce président devrait démissionner", a-t-il lancé jeudi soir.

Il le savait et il n’a rien fait. C’est presque criminel

Déplorant sa gestion de la crise sanitaire qui a fait près de 200.000 morts aux Etats-Unis et plombé la première économie mondiale, il a fait allusion aux propos du milliardaire américain, qui avait déclaré au journaliste Bob Woodward, avoir délibérément décidé de "minimiser" la pandémie.

"Il le savait et il n’a rien fait. C’est presque criminel", a accusé Joe Biden.


►►► Lire aussi : présidentielle aux Etats-Unis : Trump propose de tenter de tricher en votant deux fois


À Fairfax (Virginie), des centaines d’électeurs faisaient déjà la file tôt le matin devant les bureaux de vote, selon CNN. Les autorités locales reconnaissaient ne jamais avoir vu autant de monde pour une première journée de vote anticipé. La Caroline du Nord avait déjà initié cette procédure il y a deux semaines.
 

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet