On n'est pas des pigeons

Electricité : que faire des panneaux publicitaires numériques ?

Quels commerces éclairent encore la nuit?

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Nous avons vérifié : les éclairages des vitrines et des parkings chez Delhaize, Colruyt, Carrefour et aussi chez Ikea sont éteints après les fermetures. C’était un engagement de Comeos, le porte-parole des commerces et des services.

© GettyImages

Mais les commerces ne se résument pas à la grande distribution. Qu’en est-il pour les magasins et pour les panneaux numériques présents dans les espaces public et privé ? "On n’est pas des pigeons" a passé une nuit sur le terrain entre Liège et Bruxelles.

Grand-Place en veille

Il est deux heures du matin, beaucoup de commerçants liégeois ont bien compris : éclairer la nuit, ça ne sert pas à grand-chose… Quelques concessionnaires continuent tout de même d’illuminer leurs derniers modèles. Et à Bruxelles ? Sur l’autoroute, on le remarque, les éclairages sont au point mort entre 22h00 et 5h00 du matin. Dans la capitale, la Grand-Place est en veille, mais, à deux pas de là, la vitrine de l'"Espace Wallonie" brille de mille feux.

Vitrines éclairées

© GettyImages

D’autres devantures ont choisi la discrétion, mais certaines sont vraiment très, très éclairées… Il y en qui – comme ce magasin "Foot Locker" – ont vraiment mis le paquet avec des panneaux numériques à l’intérieur de leurs magasins. Qu’en pense Arnaud Collignon, expert chez Canopea (anciennement Inter-Environnement Wallonie)?

Chaque écran consomme certainement l’électricité de 2 familles… Comme il y en a trois, voilà qui représente la consommation électrique de 5-6 familles.

Panneau JCDecaux

Un peu plus loin, intéressons-nous à un panneau numérique JCDecaux (2 m2) installé sur la voie publique. Ce panneau est complètement éteint sur les deux faces. En fait, JC Decaux éteint ses panneaux la nuit. Cette société a récemment décidé d’éteindre ses panneaux deux heures de plus durant la nuit, soit entre minuit et 6 heures du matin. Est-ce que c’est un bon point ? Réponse d’Arnaud Collignon : 

Le plus important pour l’environnement, c’est qu’une fois que le prix des énergies aura baissé, il faut que ces mesures perdurent !

 

© GettyImages

"Ça consomme moins"

Éteints la nuit, allumés le jour, les panneaux numériques JCDecaux fonctionnent 18 heures sur 24 et consomment chacun 2600 kWh/an. C’est la consommation moyenne en électricité d’un ménage. Ce n’est pas beaucoup, ça ? "C’est beaucoup et pas beaucoup, précise Jérôme Blanchevoye, Directeur général adjoint JCDecaux Belgique, "parce qu’en fait, il y a énormément de personnes qui regardent ces écrans. Vous avez plus de 40.000 personnes qui regardent ces écrans. Donc, au fond, quand vous ramenez la consommation électrique au nombre de personnes qui voient le message, c’est extrêmement peu. En fait, c’est un des médias qui consomme le moins. Bien moins que la télévision et que toutes les personnes qui sont en train de nous regarder aujourd’hui".

Panneau numérique vs TV ?

Comparer un panneau publicitaire destiné à être regardé par le plus grand nombre 18 heures sur 24 avec un téléviseur dédié à la vision d’une famille quelques heures seulement par jour, c’est – sans évoquer le contenu de la diffusion – comparer des pommes et des poires. Dans tous les cas, la France a tout récemment décidé par décret, après la présentation du plan de sobriété énergétique par le gouvernement, que toute publicité lumineuse, éclairée ou numérique, devra être éteinte "en cas de menace pour la sécurité d’approvisionnement en électricité". Comme quoi la publicité numérique est bel est bien au centre des débats. Autant savoir.


Retrouvez "On n’est pas des pigeons" du lundi au vendredi à 18h30 sur la Une et en replay sur Auvio.

Pour plus de contenus inédits, rendez-vous sur notre page Facebook et sur YouTube.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous