RTBFPasser au contenu
Rechercher
Icône représentant un article video.

WRC

Elfyn Evans espère retrouver son rythme incroyable, Ott Tanak frustré par sa 3e place

Elfyn Evans : "J’espère retrouver samedi le rythme affiché ce vendredi en matinée"

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

15 juil. 2022 à 19:15Temps de lecture3 min
Par Maxime Berger et Olivier Gaspard

Thierry Neuville (Hyundai) occupe la 5e place du Rallye d'Estonie, 7e manche du championnat du monde WRC, vendredi soir. Le pilote belge pointe à 1:12.9 du leader, Kalle Rovanpera (Toyota). Elfyn Evans (Toyota) est 2e, Ott Tanak (Hyundai) 3e et Esapekka Lappi (Toyota) 4e.

"La journée a été très éprouvante. On a essayé de rouler très fort. Mentalement, c’était très exigeant aussi. Cette troisième place est frustrante, comme le fait de ne pas pouvoir empiler les bons temps à domicile. C’est notre situation, elle demande du travail, on doit poursuivre tant qu’on le peut", a résumé Tanak à notre micro.

Et d'ajouter : "Au sujet de la voiture, il n’y a pas de secret. On ne parvient pas à se battre pour la victoire et à être totalement compétitif. On le savait déjà avant le rallye. On doit collecter un maximum d’informations afin d’être sûr de pouvoir s’améliorer ensuite. On espère trouver des solutions sur les voitures durant la soirée. J’espère qu’on pourra garder Lappi derrière nous, il ne semble pas totalement au niveau des Toyota de tête. La situation est délicate d’un point de vue motivation. Mais on sait qu’il n’existe pas d’autre solution. On doit continuer encore et encore."

"Notre journée n’a pas été mauvaise. Ca a commencé avec une excellente matinée. Notre rythme a un peu diminué et puis il y a eu cette toute dernière spéciale sous la pluie… durant laquelle ça s’est moins bien passé que prévu (sourire). J’ai peut-être été un peu trop prudent à certains endroits cet après-midi. Globalement, l’attaque était d’un bon niveau. Le feeling avec la voiture était très bon durant la matinée. Comme les conditions évoluaient beaucoup durant l’après-midi, je me sentais un peu moins à l’aise", a lui précisé Evans.

"Comment battre Rovanpera ? Il reste encore pas mal de kilomètres sur cette épreuve. Tout reste ouvert. Ca va énormément dépendre du rythme. J’espère retrouver samedi celui affiché ce vendredi en matinée", a-t-il souhaité. Le pilote gallois avait, en effet, réalisé les cinq meilleurs chronos... dans les cinq premières spéciales du jour. Un rythme incroyable donc.

Ott Tanak : "Cette troisième place est frustrante"

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous