Regions Hainaut

Elisa, jeune couturière de Thuin, a réalisé les costumes du dernier spectacle de Loïc Nottet

Elisa Mercier en plein travail de couture

© rtbf.be – Nicolas Rondelez

21 déc. 2021 à 12:37Temps de lecture1 min
Par Daniel Barbieux avec Nicolas Rondelez

Ce mardi 21 décembre en fin de soirée, vous pourrez découvrir, sur la Une télé, le spectacle de Loïc Nottet. Deux fois reporté en raison de la pandémie, ce concert a finalement eu lieu ce 25 novembre 2021 à Forest-National. En 48 heures, tous les billets avaient été vendus. Conçu autour de "Sillygomania", un nouvel album plus lumineux que les précédents, Loïc a offert à son public un spectacle brillant sur tous les plans : textes, scénographie, chorégraphie ainsi que construction narrative. Et, pour les costumes de la scène finale, Loïc Nottet a lancé un appel sur les réseaux sociaux. Elisa Mercier s’est manifestée. Jeune coutière autodidacte originaire de Thuin, c’est elle qui a été choisie.

Depuis qu’elle a quatre ans, Elisa Mercier est une marcheuse de l’Entre-Sambre-et-Meuse à Thuin. Son Peloton, aujourd’hui, ce sont les Mousquetaires du Roy : "Malheureusement, c’est une société où il n’y a pas de louageur donc il n’est pas possible de louer les costumes. Donc il faut les réaliser et on n’a plus, à Thuin, d’atelier de confection dédié à la couture des costumes de marches."


A 18 ans, Elisa s’est donc lancée. Autodidacte, la couture est une passion. Pas un métier. Aujourd’hui, elle est diplômée en ressources humaines et travaille dans ce domaine. La couture est une activité complémentaire qu’elle cherche à développer depuis deux ans au sein du Student LAb de Charleroi-Entreprendre. Une petite annonce repérée sur les réseaux sociaux l’y aidera peut-être : "C’est Loïc Nottet à la recherche d’une couturière un peu en urgence quelques semaines avant Forest-National. A ma grande surprise, on revient vers moi. Et je commence une aventure incroyable et je réalise une partie des costumes pour Loïc à Forest-National."

Mais, à 23 ans, la jeune femme ne s’arrête pas là. Employée à temps plein et couturière en activité complémentaire, elle suit une formation en soudure en cours du soir. De quoi compléter encore sa créativité.

Articles recommandés pour vous