Décès d'Elizabeth II

Elizabeth II : ses deux atouts modes fétiches

© Jeff J Mitchell – Getty Images

09 sept. 2022 à 08:30Temps de lecture3 min
Par RTBF avec AFP

Unique, coloré, travaillé, et inimitable. Tels sont les termes que l’on pourrait utiliser pour qualifier le style de la reine Elizabeth II, décédée jeudi dans son château de Balmoral, en Ecosse. En sept décennies, la reine d’Angleterre ne s’est jamais départie de ce style si particulier qui la caractérisait, fait de robes volontairement colorées – jamais de pantalon, ou presque – de chapeaux, de perles, et de son inséparable sac à main en cuir vernis lisse.

Dès son accession au trône en 1952, la reine Elizabeth II a fait du tailleur jupe sa tenue de prédilection pour ses sorties et obligations quotidiennes, misant sur des robes plus sophistiquées pour ses banquets, dîners, et autres réceptions au Royaume-Uni comme à l’étranger. Un style qui n’a que très peu varié au fil des décennies, jusqu’à sa disparition à l’âge de 96 ans, et qui comportait de nombreuses spécificités, à commencer par sa fidélité sans faille à son inconditionnel sac à main, et sa volonté – ou son goût – de ne porter que des tenues très colorées.

Le bleu, sa couleur favorite

Elizabeth II avait-elle un goût prononcé pour les couleurs vives, ou les choisissait-elle pour des raisons purement stratégiques ? Sans doute les deux, à en croire certains membres de la famille royale britannique, dont Sophie Rhys-Jones, la comtesse de Wessex, tout comme le biographe Robert Hardman dans son livre "Our Queen". Sa majesté optait pour du jaune, du rose, du parme, du vert, de l’orange, ou du violet, chapeaux et tenues assortis, pour se rendre la plus visible possible auprès de ses fidèles. Une chose parfaitement réfléchie et travaillée dans tous les endroits où elle était amenée à se rendre – comprendre que le vert était banni au milieu de la nature ou d’un parc, par exemple.

Loading...

Mais c’est le bleu qui apparaissait comme sa couleur de prédilection, la déclinant dans toutes ses nuances au fil des décennies. C’est d’ailleurs précisément cette teinte que la reine avait choisie pour son ultime portrait officiel signé Ranald Mackechnie, et dévoilé à l’occasion de son jubilé de platine.

Un portrait tout en sobriété qui la révèle dans un ensemble bleu clair, accessoirisé avec un double rang de perles, qu’elle affectionnait tout autant. Symbole de paix, de sagesse, d’apaisement, et de confiance, le bleu a accompagné la reine pendant ses 70 ans de règne, de façon régulière, démontrant son attachement pour cette couleur à jamais associée à la première monarque de l’histoire britannique à avoir célébré un jubilé de platine.

Son inséparable sac à main

Si le style de la reine d’Angleterre était fréquemment passé au crible, jusqu’à affoler régulièrement les bookmakers, peu de choses ont filtré sur ses manies et ses préférences. Dans son ouvrage "The Other Side of the Coin : The Queen, the Dresser and the Wardrobe", Angela Kelly, assistante et conseillère en style de Sa Majesté, révèle toutefois quelques-uns de ses secrets, à commencer par sa fidélité sans bornes à son légendaire sac à main, qu’elle aurait eu en plusieurs centaines d’exemplaires, durant plusieurs décennies.

Modèle de la maison de maroquinerie londonienne Launer, ce sac en cuir vernis lisse aurait même subi quelques modifications pour devenir unique au monde, et plus encore adapté aux sorties de la reine. Sans aucune bandoulière, ledit modèle se parait d’une anse plus grande que les sacs d’origine pour permettre à Elizabeth II de le porter à son poignet. On se souvient d’ailleurs de son arrivée inattendue au défilé du créateur Richard Quinn, durant lequel, assise au premier rang à côté d’Anna Wintour, elle avait délicatement enlevé son sac de son poignet pour le poser à ses pieds.

Loading...

Et si vous vous demandez comment la reine est parvenue à ne jamais subir les affres de la météo, notamment du vent, au cours de ses déplacements, c’est bien simple : des poids étaient glissés dans les ourlets et coutures de ses vêtements et accessoires, notamment ses chapeaux, pour éviter qu’ils ne s’envolent. Un style unique, on vous l’a dit, à l’image du règne de celle que pleurent aujourd’hui les Britanniques.

Sur le même sujet

Maître de musique de la reine ou du roi d’Angleterre, ce poste actuellement occupé par une compositrice

Journal du classique

Elizabeth II en as du volant ou face à James Bond : ces anecdotes reflètent le sens de l’humour de la défunte reine

Décès d'Elizabeth II

Articles recommandés pour vous