RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Liège

Elsenborn : des élèves fabriquent des satellites à partir de canettes pour un concours international

Elsenborn : des élèves fabriquent des satellites à partir de canettes pour un concours international
09 mai 2022 à 07:24Temps de lecture2 min
Par Marc Mélon avec C. Adam

A Elsenborn, des élèves ont fabriqué des satellites pas comme les autres. Ils ont en effet été conçus à partir de canettes. Il s’agit d’un concours à travers l’Europe. Et la mission aujourd’hui, c’est de les envoyer dans l’espace.

Nous sommes allés à la rencontre de ces élèves, au camp militaire d’Elsenborn.

Au total, ce sont six canettes d’une contenance de 33 centilitres conçues par des élèves de 5e et 6e secondaire qui sont placées dans une fusée.
Au total, ce sont six canettes d’une contenance de 33 centilitres conçues par des élèves de 5e et 6e secondaire qui sont placées dans une fusée. RTBF – Marc Mélon

Au total, ce sont six canettes d’une contenance de 33 centilitres conçues par des élèves de 5e et 6e secondaire qui sont placées dans une fusée. "La fusée va monter, et quand ça va atteindre 1000 mètres d’altitude, toutes les canettes vont se déployer avec leur parachute et vont retomber ici" explique Yanaël, élève à l’école Decroly.

La fusée contenant les canettes est envoyée à 1000 mètres d’altitude.
La fusée contenant les canettes est envoyée à 1000 mètres d’altitude. RTBF – Marc Mélon

Ça nous a permis d’acquérir beaucoup de connaissances en sciences et de travailler en groupe

Préalablement au lancement, les élèves ont beaucoup travaillé pour que leur satellite soit au point. Des missions sont à accomplir, comme le souligne Robin, élève à l’Institut Notre-Dame de Jupille : "Il y a une mission primaire où on va mesurer la température et la pression. Et une mission secondaire où on va détecter des muons qui sont des particules d’origine cosmique."

Certains élèves ont pris du retard par rapport aux éléments qu’ils doivent placer dans leurs canettes. Ils doivent vraiment s’activer. "On a dû faire des modifications de dernière minute" indique Olga, élève à l’école Saint-André d’Ixelles. "Notre canette était un peu trop grande, on était à du 13,2 et on a dû enlever 1,8 cm, ce qui est beaucoup. Donc on a dû redécouper."

Certains élèves terminent de réaliser les canettes.
Certains élèves terminent de réaliser les canettes. RTBF – Marc Mélon

Plusieurs lancements sont prévus tout au long de la journée. Les élèves et leurs professeurs vivent une très belle expérience. "C’est une expérience assez intéressante effectivement" témoigne Cyril, élève à l’Institut Notre-Dame de Jupille. "Parce qu’on a dû apprendre à développer des projets de groupe premièrement, et à résoudre des problèmes assez rapidement. Ça nous a permis d’acquérir beaucoup de connaissances en sciences, en programmation, ou encore en travail de groupe".

On est allés jusqu’au bout du rêve

"Ce sont les élèves qui sont à l’origine du projet" explique Valérie Coumans, professeur de physique à l’Institut Notre-Dame de Jupille. "Ils sont venus me chercher en me proposant de vivre cette expérience-là qui, personnellement, m’a fait très peur. Et puis eux, ils avaient des étoiles dans les yeux et un rêve, et on est allés jusqu’au bout".

C’est une belle expérience pour les élèves du secondaire.
C’est une belle expérience pour les élèves du secondaire. RTBF – Marc Mélon

Dans le secteur des sciences, il y a des emplois à décrocher. L’Agence Spatiale Européenne recherche des ingénieurs. "L’ESA (European Space Agency) manque d’ingénieurs, de façon générale on manque d’ingénieur" reconnaît Patricia Corieri, dirigeante francophone d’Esero Belgium. "Par exemple le secteur de l’intelligence artificielle fait qu’on manque cruellement de gens qui ont ce genre de formation, et eux, comme ils ont des projets extrêmement complexes, ils ont besoin des meilleurs des meilleurs. Et donc s’il y en a moins, il y a moins de meilleurs."

Demain, un jury sélectionnera les réalisations les plus abouties. Et la semaine prochaine, les élèves partageront ces moments d’exception avec leurs condisciples.

Articles recommandés pour vous