RTBFPasser au contenu
Rechercher

Monde

Emmanuel Macron est-il le président le plus "mal élu" de la 5ème république ?

La question du jour

Macron est-il le plus mal élu des présidents de la 5ème République ?

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Vous avez peut-être entendu cette petite phrase de Jean-Luc Mélenchon, durant la soirée électorale : "Monsieur Macron est le plus mal élu de tous les présidents de la cinquième république". Pourquoi cette phrase ? Le candidat de la France Insoumise a-t-il raison dans son analyse ? Déclic a voulu y voir clair.

Selon les règles du jeu

Si l’on s’en tient aux règles du jeu, connues de tous avant l’élection, la victoire d’Emmanuel Macron ne souffre aucune discussion. Il était largement en tête premier tour, avec plus de 27% des voix et au second tour il l’emporte avec 17 points d’avance sur Marine Le Pen. Les pourcentages de votes exprimés donnent une victoire claire et nette à Emmanuel Macron.

Cependant, il peut être intéressant d’élargir un peu la focale et de ne pas seulement s’intéresser aux votes exprimés. Faisons un peu de pédagogie électorale… Il y a, en réalité, 3 types de comportements possibles pour les citoyens lors d’une telle élection.

  • Donner sa voix à l’un des deux candidats : on parle des "suffrages exprimés"
  • Se rendre au bureau de vote mais ne pas émettre de vote valable : on parle de vote blanc ou nul
  • Ne pas aller voter : on parle alors d’abstention.

Et si on analyse les résultats d’hier sous cet angle…

© Tous droits réservés

Moins de 2/3 des français ont exprimé un vote valablement pris en compte, ce dimanche. 28% ne se sont pas rendu aux urnes et 6% se sont rendus au bureau de vote mais sans exprimer de vote pour l’un des deux candidats.

Et si l’on tient compte de l’abstention et des votes blancs ?

Prenons alors cette donne en compte pour évaluer les résultats de ce second tour. Là où Emmanuel Macron engrange 58,5% des votes exprimés, il ne récolte le soutien que de 38,5% des électeurs inscritsSon adversaire, Marine Le Pen, créditée de 41,5% des votes exprimés, n’engrange le soutien que de 27,2% des électeurs inscrits. Si l’abstention était une candidate, elle arriverait deuxième de l’élection, devant Marine Le Pen.

Cela fait-il pour autant d’Emmanuel Macron le président le plus mal élu de la 5ème république ? Non, mais de justesse. Seul Georges Pompidou a fait moins bien qu’Emmanuel Macron, en 1969, dans une élection tout à fait particulière : un an après Mai 68 et où la présence de deux candidats de droite avait démobilisé une bonne partie de la gauche.

Ceci dit, en 2012, François Hollande ne gagne qu’avec 39% des inscrits, à peine un fifrelin de plus qu’Emmanuel Macron, ce dimanche. Et puis, c’est intéressant à noter, à part lors du scrutin-traumatisme de 2002 (et le face à face entre Jean-Marie Le Pen et Jacques Chirac) aucun président élu n’a réussi à atteindre un score de 50% des inscrits depuis l’inauguration de la 5ème république, en 1965.

Plus de détails dans la chronique video ci-dessus, extrait de Déclic votre talk info, chaque soir à 17H sur La Première et à 19H sur La Trois.

Sur le même sujet

Investi pour un second mandat, Emmanuel Macron promet d'agir pour la France et pour la planète

Monde Europe

France : la cérémonie d'investiture d'Emmanuel Macron aura lieu ce samedi 7 mai

Monde

Articles recommandés pour vous