RTBFPasser au contenu
Rechercher

Monde Europe

En Allemagne, les députés reconnaissent le "génocide" des Yazidis

Des Yézidis, qui ont fui à la suite des affrontements entre les unités de résistance de Sinjar affiliées à l'organisation terroriste PKK et l'armée irakienne, sont placés dans le camp de la région de Khanke, dans la province de Duhok, en Irak, le 5 mai 20
07 juil. 2022 à 17:23Temps de lecture1 min
Par Belga

Les députés allemands ont reconnu jeudi que les exactions commises en 2014 contre la minorité kurdophone des Yazidis dans le nord-ouest de l'Irak par les djihadistes de l'Etat islamique (EI) étaient un "génocide", déjà qualifié comme tel par des enquêteurs de l'ONU.

"La reconnaissance du génocide est une étape essentielle pour surmonter les traumatismes pour la communauté yazidie", a souligné un député des Verts, Max Lucks, rappelant la situation précaire dans laquelle vivent les survivants en Irak.

Une vie en toute sécurité, la paix (...), ce doit être notre ambition pour la communauté yazidie

"Une vie en toute sécurité, la paix (...), ce doit être notre ambition pour la communauté yazidie", a-t-il ajouté.

L'Allemagne, où vit une importante diaspora yazidie, est l'un des rares pays à s'être saisi judiciairement des exactions commises par l'EI contre cette minorité.

En novembre dernier, la justice allemande a condamné un djihadiste irakien pour "génocide" de la minorité yazidie, une première au monde saluée par la Prix Nobel de la Paix, Nadia Murad, comme "une victoire" pour la reconnaissance des exactions commises par l'EI.

La minorité ethno-religieuse yazidie a été particulièrement persécutée par l'organisation djihadiste, qui a réduit ses femmes à l'esclavage sexuel et tué des hommes par centaines.

Une équipe d'enquête spéciale de l'ONU avait annoncé en mai 2021 avoir recueilli la "preuve claire et convaincante" qu'un génocide a été commis par les djihadistes contre les Yazidis.

Articles recommandés pour vous