RTBFPasser au contenu
Rechercher

Fenêtre sur doc

"En attendant la deuxième vague" : le personnel soignant au temps du Covid au centre de ce documentaire

08 mars 2022 à 14:54Temps de lecture2 min
Par Anne Schiffmann

Mars 2020. La première vague de la pandémie frappait la Belgique. Ce film nous replonge dans cette période, au CHU de Liège, auprès des équipes de l’unité COVID qui se battaient pour la survie des patients.

En attendant la deuxième vague : un documentaire réalisé par Christophe Hermans à voir dans Fenêtre sur doc le samedi 12 mars à 23h20 sur La Trois et à revoir sur Auvio

Fini les masques dans les magasins ou les écoles, fini le télétravail obligatoire, plus de covid safe ticket dans les lieux culturels ou les restaurants : depuis ce lundi 7 mars, la Belgique est passé en code jaune dans le baromètre Corona. Une page importante vient de se tourner.

Flashback. Il y a tout juste deux, on était au coeur de la première vague de la pandémie. La vie était quasi à l’arrêt alors que dans les hôpitaux, les patients affluaient chaque jour plus nombreux. Tous les hôpitaux avaient été réorganisés pour faire face à l’inattendu et dans les unités Covid, le personnel soignant luttaient sans relâche pour sauver les malades les plus gravement touchés.

Témoigner pour garder une trace de cet instant

C’est dans ce contexte que le réalisateur Christophe Hermans a décidé de prendre sa caméra. Il fallait témoigner de cette réalité en tant que jeune documentariste: c'était pour lui une évidence. " J’avais l’intime conviction que mon rôle de cinéaste, était d’intégrer un hôpital et ses unités Covid pendant toute la crise sanitaire afin de garder une trace de cet instant " nous disait-il lors d’une précédente interview. " Juste être un témoin privilégié. "

 

Durant de long mois, lui et son équipe ont vécu le quotidien des équipes de l'unité COVID du CHU de Liège. En suivant l'évolution de deux patients en particulier, ce film nous offre une radioscopie d'un hôpital et de son personnel qui travaille quotidiennement dans un contexte de crise sanitaire et financière sans précédent. On y suit leur lutte acharnée pour la survie des patients, les journées intenses, la fatigue, le contact avec les familles, les mauvaises nouvelles à annoncer par téléphone, décrocher et entendre un proche pleurer la mort d’un parent et avoir envie de pleurer avec lui … On y sent la crainte aussi qu’une autre vague de l’épidémie ne les submerge !

" Derrière le nombre de morts, d’hospitalisés, de contaminés, il y a des histoires de vie qu’ils ont portées, parfois longtemps, sur leurs épaules. On se devait de donner une écoute à tout ça " dit le réalisateur. Cela donne un film à la fois fort en émotion et pudique, un film juste et qui dépeint, avec beaucoup de sensibilité, le quotidien et les difficultés de femmes et d'hommes au combat.

Production: Dérives en coproduction avec Frakas Productions / la RTBF (Télévision / Wallonie Image Production (WIP) et Belga Productions

Sur le même sujet

« Overseas » : la servitude des temps moderne des femmes philippines au centre de ce documentaire

Fenêtre sur doc

Regard sur : la dépression, un mal invisible

Articles recommandés pour vous