RTBFPasser au contenu
Rechercher

Environnement

En Colombie, des scientifiques découvrent de nouvelles espèces en territoire inconnu

En Colombie, des scientifiques découvrent de nouvelles espèces en territoire inconnu
06 août 2020 à 08:00Temps de lecture2 min
Par Chloé Rosier

C'est notamment le cas de Mauricio Diazgranados, 45 ans, qui est né et a grandi en Colombie. Il venait de commencer ses études en biologie à l’Université Javeriana de Bogota au début des années 1990, quand il est parti ramasser des plantes dans les montagnes. Une activité plutôt habituelle pour un étudiant en biologie mais qui s'est avérée bien plus aventurière que d'aller faire un tour dans la foret de Soignes. Il s'est retrouvé caché pendant des heures dans des buissons pendant que des hélicoptères gouvernementaux tiraient sur des guérilleros à proximité, comme l’explique CNN. Un anecdote cocasse aujourd'hui mais probablement bien moins amusante sur le moment.

Il explique que chaque fois qu’il devait se rendre dans une zone occupée, il devait demander aux rebelles de part et d’autre de pouvoir passer. Mais même avec cet accord tacite, tout pouvait mal tourner en une seconde.

En 2016, un accord de paix a été négocié entre le gouvernement et le groupe rebelle des FARC ce qui a permis aux scientifiques curieux de se rendre dans des régions encore très peu (voir pas du tout) explorées et de découvrir de nouvelles espèces.

Le 2e pays le plus riche en biodiversité

En Colombie, des scientifiques découvrent de nouvelles espèces en territoire inconnu
En Colombie, des scientifiques découvrent de nouvelles espèces en territoire inconnu Christopher Jimenez Nature Photo - Getty Images

Si l'on sait que le Costa Rica est un des pays les plus riches en biodiversité du monde, la Colombie n'a rien à lui envier puisqu'elle est deuxième, avec environ 6500 espèces de plantes et de lichens uniques au pays, estime Diazgranados. Elle pourrait d'ailleurs bien prendre la première place puisque ce chiffre ne comprend que ce qui a déjà été recensé et que la Colombie est moins documentée que les autres pays.

Si les conflits sont bien évidemment en cause, il ne faut pas non plus négliger la géogrpahie du pays qui compliquent également le recensement des espèces : "Il n’y a pas d’accès routier à la moitié de la Colombie, et le pays a toujours 53% de sa superficie couverte par la forêt tropicale humide. Il y a encore beaucoup d’endroits totalement inexplorés", explique Diazgranados.

17 nouvelles espèces en 3 ans

Deux nouvelles espèces potentielles ont été trouvées en février (une sauge et une plante de la famille des tomates) lors d'une nouvelle expédition de Diazgranados. Ce qui amène à un total de 17 nouvelles espèces potentielles découvertes depuis 2017.

Diazgranados et ses collaborateurs ont également créé un portail en ligne gratuit appelé ColPlantA, une encyclopédie des plantes colombiennes avec plus de 26.000 espèces répertoriées.

La déforestation augmente depuis l’accord de paix

En Colombie, des scientifiques découvrent de nouvelles espèces en territoire inconnu
En Colombie, des scientifiques découvrent de nouvelles espèces en territoire inconnu Sorin Rechitan / EyeEm - Getty Images/EyeEm

Malheureusement, la récente ouverture de régions reculées n'est pas qu'une bonne nouvelle. Une étude récente prouve que la déforestation a augmenté dans 79% des endroits protégées de Colombie depuis l’accord de paix. Il est urgent que ces zones soit protégées pour empêcher la déforestation pour le bétail et l’agriculture et les exploitations minière et forestière illégales.

Il est important de ne pas être uniquement dans la répression mais de partager lesdécouvertes avec la population locale, de travailler à responsabiliser les communautés locales et à développer l’écotourisme, soutient Diazgranados.

Sur le même sujet

Baby-boom dans un zoo de Colombie à la faveur du confinement

Environnement

Le monstre du Loch Ness : la science démêle l'énigme d'un monstre marin préhistorique

Environnement

Articles recommandés pour vous